The lords of Salem de Rob Zombie (2012) par « Bloody » Loïc Bugnon

Alors qu’elle passe un vinyle à l’antenne de la radio pour laquelle elle travaille, Heidi réveille un groupe de sorcières tuées au XVIIème siècle à Salem et ayant juré de revenir se venger …

the-lords-of-salem-poster-affiche

Hallowitch…..

En tant que Fan de Rob Zombie (plus le réalisateur que le chanteur), j’attendais avec impatience ce The lords of Salemavec impatience, le mot est faible…, d’ailleurs je n’en trouve pas le qualificatif !

Oui, tellement marqué par un univers, que cet amoureux de films de genre nous a déjà livré avec ses 5 superbes films : la maison des 1000 morts, devil’s reject, le remake du film de Carpenter : Halloween et sa suite énorme H2, sans oublier en 2009 le film d’animation complètement barré The Haunted World of El Superbeasto qui mélangeait si bien l’horreur, la comédie et l’érotisme, bref que du bon…

the-lords-of-salem8

Pour revenir à nos sorcières, oui car c’est quand même la trame du film thelords of salem, c’est tout droit inspiré de films comme Rosemary’s Baby, Le Locataire ,The Wicker Manou plus récemment le très bon Kill List de Ben Wheatley…Une paranoïa pré année 70 sur les phénomènes de sectes sataniques très inquiétantes et aux sorcières qui s’y rattachent !

Il confectionne son histoire autour de sa muse Sheri Moon Zombie que l’on ne présente plus (et dont j’adore les fesses), l’ inquiétante Meg Foster  en sorcière et Ken Foree toujours aussi charismatique (Halloween, Zombie..) Ce petit monde nous entraine dans une mélancolie perturbante,  une sorte de manipulation mentale d’où l’on ne sort pas indemne. On peut largement souligner une musique transcendante accompagnée d’ effets de lumière parfaits, s’articulant autour d’un décor magnifique qui nous pénètre de froideur…c’est du culot et de l’audace, c’est du Rob Zombie !

On peut notamment faire le parallèle entre le couloir menant à l’énigmatique appartement 5, et le couloir de l’hôtel overlock du film shining. On le remerciera aussi pour l’hommage à Georges Melies avec la belle déco de chambre de Heidi.

the-lords-of-salem4

Sur ce film, notre ami nous prend à contre courant, (ce qui a pu déplaire à certains…) complètement en dehors de ses dernières œuvres. Une descente aux enfers étouffante, mais tellement esthétique, à la limite d’un tableau de Dali. Une œuvre personnelle, mais surtout un bel hommage au cinéma de Bava ou Argento, notamment par les effets de lumière, et de cadrage. Il s’autopsie lui-même, en nous livrant un film profond et surtout une version personnelle d’un opéra baroque satanique, le tout avec un budget ridicule !

D’après ce que j’ai vu, bon nombre de personnes n’ont pas aimé ce film pour plusieurs raisons, mais comme je le dis, le cinéma d’horreur doit-il être conforme et rester sur une ligne directrice ? Pour ma part, je ne pense pas, il peut être aussi perturbant… ce que Rob nous montre à l’écran même si ce n’est pas vraiment parfait en tout point. Il arrive à nous mettre mal à l’aise sur un sujet qui encore aujourd’hui laisse interrogateur….la sorcellerie, on y croit ou on n’y croit pas…

Le thème de la sorcellerie reste peu développé dans le cinéma de genre (hormis chez Disney qui nous montre que la sorcière est peut-être ta mère?). L’angle sous lequel l’a abordé Rob Zombie, très proche de Rosemary baby par le rythme, m’a personnellement touché sur le fond plus que sur la forme. Il rompt justement ce cordon (comme on le voit dans une scène très viscérale) et s’amuse, comme Sheri moon Zombie, avec les pseudos tentacules d’un nain mi-démon mi-monstre, c’est à la fois psychédélique et hypnotisant.

the-lords-of-salem7

Rob zombie est un réalisateur qui refuse de rentrer dans le rang et qui ne baissera pas sa ligne de mire, et rien que pour ça, je dis Bravo et Merci. Je vous invite vraiment à le voir (même si encore une fois, on ne le verra pas en salle en France, comme la plupart de sa filmographie…) On aime ou pas, mais en tout cas faites votre avis vous-même, moi je suis ensorcelé, en attendant le prochain Rob Zombie s’il y a …

culte

 The lords of Salem de Rob Zombie (2012, USA), musique Rob Zombie, avec Sheri Moon Zombie, Richard Linch, Ken Foree, Barbara Crampton….durée 1h41

Publicités

Un commentaire

  1. Sincère et sans cynisme ce sont mes sentiments après vision de ce film, il est quand même imparfait de part quelques fautes de gout visuelles mais bon, dommage que son « remake » du « blob » ne voit pas le jour le Zombie en ayant ma claque des réactions parfois disproportionnées des fans purs et durs des œuvres originales.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s