Red State de Kevin Smith (2011) par Mat Castle

Trois jeunes boutonneux répondent à une annonce internet pour se farcir une dame d’un certain age dans une lieu bien glauque. Ils pensent y réussir sans se douter que c’est un piège tendu par une secte d’extrémistes religieux chrétiens pour les punir de leurs péchés. Une nuit de cauchemar commence pour eux…

Red-state-poster-affiche

P »ARSENAL »  JESUS

Kevin Smith, le réal de pantalonnades bien funs comme « Clerks2 » ou « Jay et Silent Bob contre attaquent » change son « fusil d’épaule » (cest un terme bien approprié pour ce film) avec ce « Red State », long métrage radicalement différent de sa filmo car ultra sérieux, violent sans humour cra-cra, ce qui constitue une véritable première pour le gros barbu à la casquette.  « Red State » démarre pourtant dans la comédie potache reconnaissable à son auteur mais déraille vite dans l’horreur et le malaise avec l’arrivée du révérend Abin Cooper (et de son monologue nauséabond) joué par l’habité Michael Parks.

red-state3

Des scènes de tortures morales et physiques font leur apparition, prodiguées par ce prédicateur, et sont filmées cliniquement et du coup beaucoup plus perturbantes que touts les « torture porn » à la « Saw ». Smith ne prend vraiment pas de gants pour montrer les sévices infligées aux « infidèles » en plus de  l’intolérance et du fanatisme des bourreaux (par exemple contre l’ homosexualité). Les critiques sur le mouvement chrétien , toujours très présent et puissant aux States, peuvent paraitre grossières et les détracteurs de Smith diront qu’il enfonce des portes ouvertes, mais le « film-maker » de « Dogma » le fait avec une telle virulence et une telle poigne que le message passe facilement et fait même réfléchir (mais pas seulement sur la religion).

red-state4

Car à mi-parcours, « Red State » change encore de braquet et se mue en film d’invasion rappelant les actes de Waco dans les années 90, pour « paraboler »,dans le dernier acte, peut être un peu trop facilement, sur le terrorisme et le » Patriot act » retors balançé pendant le séjour de Bush à la Maison Blanche. D’ un point de vue plus technique, les scènes de fusillades en mode « guérilla » sont bien emballées et dynamisent un produit d’ une durée assez courte finalement pour un tel sujet. Les compo’ des acteurs varient, pour un John Goodman (aminci) toujours au top, on a droit aux plus tiédasses Kyle Garner et Melissa Leo.

Red-State-John-Goodman

La fonction des protagonistes qui passent de persos principaux à limite à de simples figurants est quand même une sacrée bonne idée (surtout comment certains d’eux finissent le récit). La ligne de conduite de Smith dans le macabre et le dur est pratiquement tenue jusqu’à la fin ( quoique le coup des « trompettes du paradis » c’était bien gonflé!), mais le géniteur du piteux « Top Cops » dégoupille in-extremis une feinte à l’ironie prononcée peut être appréciable ( à l’instar de Roth et de son pourtant réussi « Hostel2 »), et digne de son univers habituel,mais pas indispensable à l’ épilogue de son film.

red-state2

Kevin Smith en avait gros sur la patate apparemment sur les dérives de son pays pour nous pondre ce « Red State » qui se révèle être une bonne série B furax  non dénuée de sens. « Silent Bob » n’est certes pas très subtil et assez bourrin dans sa démonstration mais cela  fait du bien par ou ça passe et « Red State » reste dans la tête plusieurs heures après sa vision, surement le but recherché par l’ancien scénariste du comic-book « Daredevil ».

bon

Red State de Kevin Smith (2011, USA) avec John Goodman, Michael Parks, Melissa Leo, Kyle Galner…..durée 1h28.

Publicités

3 commentaires

  1. Purée, j’adore ce film ! Aussi fin et délicat qu’un gros pain dans la gueule ! Ok le propos est excessif, et forcément, la portée du message en est amoindrie. Mais bordel que c’est bon de voir ça !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s