Wolverine : Old Man Logan de Mark Millar et Steve McNiven

Il y a 50 ans les vilains de l’univers Marvel se sont unis pour vaincre tous les super-héros. Rapidement tous les supers ont succombé, de Iron Man à Capitain America en passant par les X-Men, Thor, les 4 Fantastiques tous sont tombés et les super vilains se sont partagés les Etats Unis. Tous ? Non. Wolverine a réussi à survivre à cette holocauste mais ces évènements l’ont profondément marqué puisque ce dernier a rangé ses griffes, s’est marié, a eu des enfants et travaille la terre sur le royaume appartenant à Hulk.

Mais voilà que son passé de super-héros refait surface avec l’apparition de HawkEye (Oeil de Faucon). Ce dernier va lui demander de l’accompagner pour un périple sur la côte Est des Etats Unis pour y livrer une étrange cargaison. Logan va alors devoir faire face à son passé.

affiche old man logan

VOYAGE AU BOUT DE L’ENFER

L’univers Marvel est souvent le théâtre de what if, c’est à dire des histoires se déroulant si. Là Mark Millar nous pose la question de ce que deviendrait l’univers Marvel si les méchants s’étaient réunis pour prendre par surprise les super héros pour les exterminer et ainsi prendre le contrôle du monde. La base de ce récit s’apparente donc à ce qu’il avait écrit pour le récit Wanted où la aussi les super-vilains s’étaient unis pour détruire les héros. Mais, si dans ce dernier les vilains contrôlaient le monde dans l’ombre pour donner l’impression à l’humanité d’un monde normal, ici, dans un Old Man Logan ces derniers ont laissé libre court à leurs pulsions.

C’est donc dans une sorte de monde post-apocalyptique à tendance western que l’on se retrouve plongé, les méchants de l’univers Marvel s’étant partagés les Etats Unis (oui chez les américains le monde se limite aux USA, comme d’hab quoi) chacun d’entre eux donne libre court à ses pulsions dans sa zone de contrôle, les humains vivant totalement à leur merci.

old man logan - 1

Mais Wolverine a survécu à ce carnage. Normal me direz vous avec son facteur auto-guérisseur c’est chose facile sur lui. Alors on va avoir droit à une énième histoire de vengeance où Wolverine traverse les USA pour se venger. Et bien, que nenni ! Millar nous surprend en nous présentant un Logan non violent, passif devant les atrocités qui se déroulent autour de lui. Qu’a t il pu lui arriver pour que Logan ne soit pus Wolverine cette tornade faite de griffes et de sang qui défonçait tous les murs devant lui ? On n’en sait rien seulement que cette nuit où les supers sont tombés l’a changé à jamais. Est ce le fait de voir ses amis tombés qui l’a poussé à changer à ce point, à renier sa nature profonde ? Nul ne le sait même HawkEye. Mais on se doute qu’il y a plus que cela car on sent dans Logan de la culpabilité, celle du survivant ou autre chose ?

old man logan - 2

Pourtant ce voyage va faire remonter beaucoup de choses enfouis en Logan et on va le sentir tout du long tiraillé entre sa volonté de rester neutre et celle de se rebeller contre toutes les injustices commises devant ces yeux. Et les commentaires acerbes d’Hawkeye ne font rien pour arranger les choses.

Millar nous propose donc une plongée dans la psyché de Logan/Wolverine et provoque des sentiments contradictoires chez le lecteur. en effet, d’un côté on peut comprendre le désir de non-violence de Logan après ce qui lui est arrivé mais d’un autre on est furieux de voir un homme qui a de telles capacités resté de marbre devant la misère et les traitements ignobles infligés à ceux qui l’entourent. Jamais peut être Wolverine n’a été aussi humain et c’est donc un véritable tour de force que nous livre Millar;

old man logan - 3

L’histoire est en outre servie par un graphisme somptueux avec un côté plutôt « réaliste » du dessin qui accentue ainsi l’immersion dans l’histoire avec des visages très expressifs qui nous font comprendre en un instant la douleur, la peine ou la colère qui habitent les divers personnages, et surtout une ambiance post-apo très bien sentie avec son monde désertique où l’on trouve les traces de cette sombre nuit d’il y a 50 ans. Par ailleurs McNiven sait rendre son trait bien punchy pour les scènes d’action qui iconisent parfaitement les divers protagonistes.

Old Man Logan est donc une réussite tant visuelle qu’émotionnelle qui nous rappelle que l’univers Marvel peut être plus profonds que nombre de ses dernières productions bien trop légères.

excellent-e1356340138936

« Old Man Logan » de Mark Millar et Steve McNiven. Publié de juin 2008 à septembre 2009 (USA). Edité chez Panini Comics (2013)

Publicités

8 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s