Manhunter de Mickael Mann (1986) par Shift

L’agent Will Graham vit retiré avec sa famille suite à une très violente agression. Un ancien collègue le retrouve et lui demande de reprendre du service pour coincer un nouveau tueur en série. Will Graham devra à nouveau se confronter à sa Némésis, le docteur Hannibal Lecktor, le plus dangereux psychopathe qu’il ai coincé et qui l’avait laissé pour mort….

 Manhunter-poster-affiche

L’envol du dragon

Dans la saga « Hannibal Lecter » il y a eu clairement un avant et un après Anthony Hopkins. Et pourtant le meilleur film de cette saga se déroule sans lui. Pas que les autres soient mauvais et que celui qui a lancé la légende, Le silence des agneaux, soit à oublier, mais je garde une nette préférence pour le premier.

Manhunter-Noonan2

Au jeu des petites comparaisons (jeu inévitable dans une saga), il ne domine pas forcément la saga dans tous les domaines, notamment avec le film de Jonathan Demme (parce que les autres si quand même, faut pas déconner….). Mais, et c’est un gros mais, le premier volet avec Anthony Hopkins est devenu quasi irregardable ayant pris un très méchant coup de vieux dans la tronche et fait parti, ce qui est très dommageable, de la horde de film qu’il ne faut pas voir au delà des cinq après leur sortie. Ce qui est loin d’être le cas de Manhunter (titré le sixième sens chez nous, titre bien à côté de la plaque….), malgré un esthétisme très marqué année 80′, et fait par un Mickael Mann en début de carrière (c’est son troisième film).

Manhunter-William-Petersen2

Indéniablement Manhunter est un peu plus faible sur la personnification du tueur à traquer, « Tooth-fairy » (Dents vicelarde en VF) ayant un côté plus mystique (qui n’est pas forcément utilisé au mieux) que le franchement glauque Buffalo Bill (croisement génial et très bien joué, entre les sérial killer Ted Bundy, Gary Heidnik et Ed gein). On peut aussi donner un petit avantage sur l’interprétation de Jodie Foster par rapport à celle de William Petersen qui s’en tire pourtant plus que correctement (ça c’était avant Les experts, série qui a tout piqué à Se7en et à…..Manhunter, bizarre non?).

Et on ne va pas être tous d’accord là dessus, mais pour le reste Manhunter est supérieur. Déjà au niveau de la mise en scène. Car avant de découvrir le tueur (après un bon tiers de film), Mann utilise son absence de manière assez magistral, notamment grâce à un jeu autours de clichés photos tours à tours anodins et d’autres extrêmement violents. Les clichés des scènes de crime sont pourtant utilisés de manières très fugace, mais leurs violences dépassent les attentes du spectateur et le moins que l’on puisse dire c’est le tueur nous paraît tout sauf sympathique.

Manhunter-William-Petersen

Et surtout Hannibal Lecter (Lecktor dans cette version ci) est campé par le génial Brian Cox (et je sais au moins que Mat et d’accord avec moi) qui donne au docteur psychopathe un physique plus inquiétant que le classieux et cabotin Anthony Hopkins. Et le passé commun entre l’agent et prisonnier crée une tension absente des autres volets.

Une différence notable avec les autres volets, c’est au niveau de l’humanisation de Tooth-fairy , joué par le très bon Tom Noonan, donnant à ce monstre un visage assez pathétique, ce qui est plutôt une bonne idée donnant au tueur une psychologie suffisamment crédible.

Ce que les deux films se partagent, c’est l’urgence de la situation (en même temps c’est normal, un seul écrivain est derrière tout ça, dans des bouquins somme toute assez moyen), soit pour éviter de nouveaux meurtres (qui suivent le cycle lunaire ici), soit dans une course contre la montre pour sauver la fille d’un sénateur dans le silence des agneaux, donnant un côté très prenant à l’histoire.

Manhunter-Brian-Cox2

Ce volet n’est pas forcément le plus connu, mais c’est bien un incontournable de la saga Lecter, il est à découvrir d’urgence si vous ne connaissez pas encore.

Marc Shift

excellent, au dessus de la mêlée
excellent, au dessus de la mêlée

Manhunter de Mickael Mann (1986,USA) avec William Petersen, Brian Cox, Tom Noonan, Kim Greist, Denis Farina, Stephen Lang….durée 2h (existe un directer’s cut de 2h04…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s