28 jours plus tard de Danny Boyle par Neots25

Ces derniers jours ont été consacrés à des films de zombies, c’est en fait, pour pallier l’attente d’une semaine à chaque fois d’un nouvel épisode de The Walking Dead. Et, ici, c’est 28 jours plus tard qui retenu mon flair d’amatrice de film de mort-vivant. J’ai déjà pu voir à la télévision sa suite, 28 semaines plus tard. J’ai donc voulu m’attarder sur cette première version réalisé par Danny Boyle et écrit par Alex Garland qui traite d’une catastrophe sans précédent avec la contamination de zombie. Ici, on voit d’autres sortes de living-dead que l’on ne voit pas habituellement. Ils sont à la fois rapide, assez fort, flippants et ils sont une réelle menace pour les survivants. Mais c’est tellement jouissant pour mon appétit de cinéphile.

28 jours plus tard est véritablement un bon sujet de zombie où les scènes d’action sont intenses et angoissantes. Le fil de l’histoire, la trame sont bien mis en scènes et on suit facilement l’intrigue et les personnages. La première partie du film est très intéressantes et amènent le sujet correctement et aisément. On entre dans le vif du sujet très rapidement et surtout avec le réveil de Jim à l’hôpital après une blessure grave (Oh, ça me rappelle quelque chose, pas vous ?). Il ne comprend pas ce qu’il se passe lorsqu’il n’arrive à joindre personne ou lorsqu’il se balade en ville là où les rues sont désertes. Mais quand la nuit fait son apparition, les zombies le pourchassent mais il est sauvé in extremis par des inconnus. Le réalisateur mène avec brio les scènes qui sont trépidantes et angoissantes à souhait, des scènes apparaissent tantôt plus calme et certaines plus intenses ce qui est assez plaisant. Et bien évidemment, des crasses se mettent en travers du chemin des protagonistes. Les morts-vivants sont assez bien faits et font peur, je n’aimerais pas me retrouver face à un zombie de la sorte.

28 jours plus tard : photo

J’ai bien aimé la scène où Jim revoit des images d’enfance lorsqu’un zombie surgit de la fenêtre pour le dévorer, j’ai vraiment flippé. Les scènes sont haletantes, on ne sait pas qui va mourir ou survivre à ces attaques, surtout que les zombies sont en marche plutôt la nuit, ce qui rend encore mieux l’effet, notamment, les plans qui m’a donné envie de dégueuler mes tripes et c’est ce que Danny Boyle retranscrit à l’écran. Il fait dans la démesure avec des scènes gores mais ne tombe jamais dans la facilité avec des plans bien structuré, ce qui crédibilise parfaitement cette histoire. Une fin du monde bien réalisé et intense. Alors, un pari que réussit le réalisateur et cela avec brio.

Quant aux acteurs, ils ne sont pas mal du tout et portent le film aisément. Cillian Murphy est très convaincant, intéressant, même si ce n’est pas le film de référence qu’on va retenir. Quant aux autres acteurs, ils sont captivants, convaincants. Et pour un film de catastrophe zombie, ils s’en sortent haut la main.

28 jours plus tard : photo

La BO, signé John Murphy est bien évidemment sensationnelle, elle rythme parfaitement les scènes, elle est rapide, angoissante, mélodieuse et intense. J’aime beaucoup les musiques que créé John Murphy, elles sont toujours parfaites. Dans la dernière scène du film, l’air est sublime, elle restera gravé dans ma playlist.

En bref, ma soif de zombie a été assouvi par 28 jours plus tard qui m’a angoissé et vraiment emballé. J’ai passé un bon moment aux côtés de chaque protagonistes et avec les zombies. Alors, je le vous conseille amplement.

A la prochaine pour de nouveaux billets….

un bon film
un bon film

« 28 jours plus tard » de Danny Boyle  (2003). Avec : Cillian Murphy, Naomi Harris, Megan Burns, Cristopher Eccleston, Brendan Gleeson. Durée : 1 H 52.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s