Conjuring, les dossier Warren de James Wan (2013) par Loïc Bugnon

L’histoire, mais vraie, d’Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée…

Conjuring-les-dossier-Warren-James-Wan-poster-affiche

Insidious en 2010 nous avait bien terrifié, et c’est avec joie que l’on retrouve notre réalisateur, producteur et scénariste James Wan (et oui il est multifonction !). Il revient donc en force pour nous faire très peur avec Conjuring Les Dossiers Warren.

Conjuring-les-dossier-Warren-James-Wan

Il s’est cette fois-ci inspiré d’une histoire vraie survenue aux chasseurs de fantômes Ed et Lorraine Warren dans les années 70. Bon, je me méfie toujours des films inspirés d’histoires vraies, ça sent un peu le brulé d’habitude… Et bien quelle surprise de vous dire que ce film tient toutes ses peurs… euh toutes ses promesses,  je veux dire !

Avec Conjuring, on renoue avec nos peurs enfantines… les portes qui grincent, les bruits sous le lit, les coins sombres, la cave glauque, le placard qui tape …, il exploite notre peur, la vraie…Il l’a distille avec une mise en scène parfaite, un cadrage intelligent.

Conjuring-les-dossier-Warren-James-Wan

A cela s’ajoute, une musique très angoissante de Joseph Bishara, savamment orchestrée pour le coup… ça monte en puissance, petit à petit, avec des effets bien angoissants et simples. James Wan aime vraiment s’amuser avec nos nerfs !

A noter, deux ou trois fausses notes (et oui rien n’est parfait, mais bon). J’en parle, c’est mon côté perfectionniste, mais ça ne nuit en rien au film. C’est tout d’abord une recrudescence d’effets un peu trop exagérés comme par exemple  l’attaque suicidaire des corbeaux contre la maison de la famille Perron…(un petit clin d’œil au film d’Hitchcock peut être ? mais c’est un peu exagéré.). Le côté humoristique de certains dialogues fait retomber, à défaut, un peu la pression sur certaines scènes, c’est dommage, mais heureusement James nous remet en tension dans la foulée, il joue vraiment avec nous, notre ami ! Ce qui m’a permis de sursauter quelques fois et ça c’est rare ! (Mis à part chez mon dentiste)… Merci !

Conjuring-les-dossier-Warren-James-Wan

Petit clin d’œil, on retrouve dans le film une marionnette prénommée Annabelle (qui fait vraiment peur d’ailleurs). Après le pantin de Saw (2004) et  Billy dans Dead Silence (2007). James Wan aime décidément bien les Marionnettes ! Du coup ça lui porte bonheur et ça lui réussit bien, il serait peut-être ventriloque James ? ! Ou peut être fétichiste des poupées démoniaques ? !

On ne peut que remarquer le grand travail réalisé pour les décors et costumes, conformes aux années 70. Un grand Bravo, car cela contribue énormément à l’atmosphère étrange et énigmatique et non moins réaliste du film…Là, c’est mon côté rétro et nostalgique qui parle. (Tiens, pendant qu’on parle déco… on peut faire un parallèle avec le décor typique année 70-80 dans l’excellent the house of the devil de Ti West.).

Conjuring-les-dossier-Warren-James-Wan

La photographie est tout aussi splendide, les effets spéciaux, simples et très efficaces, et comme dirait le regretté Mr Harryhausen : « A l’ancienne c’est toujours mieux ».

Côté interprétation,Ed (Patrick Wilson) avec sa grande classe et Lorraine (Vera Farmiga) sont parfaits en amoureux chasseurs d’esprits. Quant à Lili Taylor, dans son rôle de mère de famille nous entraine avec elle, dans sa possession. Le reste du casting est convaincant. Un petit faible pour l’ainée des filles Andrea Perron (Shanley Caswell) qui est très jolie, ce n’est que mon avis bien entendu.

Conjuring-les-dossier-Warren-James-Wan

En tout cas, je suis bien content de découvrir quelque chose de bien différent des Paranormal Activity et autres, qui avec leurs vues de caméra  sous perfusion Jack Daniels, donnent plus le tournis à la limite de l’épilepsie, qu’une véritable tension. Je n’inclus bien évidement pas les films indélogeables comme L’exorciste, qui n’ont rien de comparable.

Ici, Conjuring, avec sa fraicheur dans la terreur, possède un vrai fond et une belle forme, une forme des plus terrifiantes. Avec sa durée de 1h50, il ne souffre d’aucune longueur, tout est maitrisé, et ça c’est un bon point ! Pas évident sur ce genre de sujet… Beaucoup se sont malheureusement essayés et plantés.

Conjuring-les-dossier-Warren-James-Wan

En conclusion, James Wan n’a plus rien à prouver dans le domaine de l’horreur et épouvante… Je vous recommande vivement Conjuring. Ah J’oubliais… une fin qui va vous surprendre, tout dépend de quel côté on se tient.. mais chuuuttt !

Un dernier conseil :  Surveillez votre réveil à 3 h 07 du matin et ayez très peur !

un bon film
un bon film

 

Conjuring, les dossier Warren de James Wan (2013, USA) musique de Joseph Bishara, avec Vera Farmiga, , Patrick Wilson, Andrea Perron…..durée 1h52

Publicités

Un commentaire

  1. Bien d’accord avec ta chronique, The Conjuring est un super film qui nous change un peu des found-footage… C’est bien réalisé, régulièrement flippant, bien joué. C’est peut-être un peu trop classique, mais un classique agréable, qui se repose sur des bases saines.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s