Les vierges de la pleine Lune de Paolo Solvay (1973) par Marc Shift

Archéologue chevronné, Karl Shiller, essaye par tous les moyens de trouver l’anneau légendaire des Nibelungen, pour l’exposer au monde entier. Son frère jumeau, Franz, convoite lui aussi l’anneau, mais à des fins moins philanthropiques. Cette quête les mènera en Transylvanie dans le mystérieux château de Dracula….

Les-vierges-de-la-pleine-lune-poster-affiche

Accident de parcours

Paolo Solvay, de son vrai nom Luigi Batzella, a tout au long de sa conséquente carrière (une bonne quinzaine de titre), fait preuve d’une certaine constance, qualitativement parlant, quelque soit le genre qu’il aborde (nazi’sploitation, western, aventure etc….), car ses films alternent entre le très médiocre et le franchement mauvais.

les-vierges-de-la-pleine-lune

Heureusement une exception notable, ces vierges de la pleine Lune, qui tire nettement son épingle du jeu. Ce film fait partie d’une courte période de revival gothique que connu le ciné italien du début des années 70, prenant le relais d’un mouvement gothique anglais alors en chute libre, avec une réussite assez aléatoire.

L’ explication de cette réussite peut se trouver dans la présence de Joe D’Amato (bien connu des amateurs de porno…..non, non, je connais pas….je vous assure….) en tant directeur photos / homme à tout faire sur le plateau de tournage, et prenant régulièrement le pas sur le réalisateur en titre (ce qui est confirmé par l’actrice principale).

les-vierges-de-la-pleine-lune

Alors réussite ne veut pas dire non plus, loin s’en faut, chef d’oeuvre du mouvement gothique. Surtout qu’en plus on ne peut pas dire que j’apprécie beaucoup ce mouvement, où  en gros des filles se baladent en nuisette, les gars avec des capes sur le dos et des canines surdimensionnées dans la bouche, le tout dans un décors brumeux, et, si le budget le permet avec un château.

Bon il y a un peu de tout ça dans ce film, mais un élément fait que, pour une fois, j’accroche à se film : il ne se prend pas forcément très au sérieux. Alors ce n’est pas du tout une parodie, ni un nanar, le film distille juste ce qu’il faut de charme, avec un zeste de mystère le tout avec un scénario tenant assez bien la route pour cette production de genre.

les-vierges-de-la-pleine-lune6

Malgré quelques soucis de montages, manquant parfois un peu de cohérence, le film se suit assez agréablement ,et , grâce sa courte durée (1h20 à peine) évite les trop gros trous d’air. La réalisation n’est pas forcément non plus le point le plus fort du film, avec des cadrages approximatifs (le mieux reste le plan large des lotissements, pas trop raccord avec l’époque supposée du film, fin 19ème …) et quelques effets assez faible.

les-vierges-de-la-pleine-lune3

En fait le point fort, au moins pour moi, réside au niveau des acteurs….bon surtout des actrices avec la sublime Rosalba Neri, en réincarnation de la comtesse Bathory, éclaboussant de charme et de sa classe l’écran lors des nombreuses (heureusement en même temps) apparitions, ainsi qu’ Esmeralda Barros en suivante mutique. Au niveau des acteurs ça cabotinent pas mal, sans pour autant plomber le film, de toutes façons vous commencez à connaître le refrain : ce cabotinage apporte plus qu’il n’enlève de qualité au film.

Au final, vous n’aurez pas raté votre vie si vous ne le voyez pas, mais vous passerez quand même à côté d’un bon p’tit film bis….

moyen mais sympa
moyen mais sympa

Les vierges de la pleine Lune -« Il plenilunio delle vergini »- de Paolo Solvay (1973, Ita) edité par Artus films, avec Rosalba Neri, Mark Damon, Esmeralda Barros….durée 1h18

Les vierges de la pleine lune – trailer par apparitor

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s