Le Pourkwajirépavouarssa de Tootsif : The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un Héros de Marc Webb

Hello et bienvenue pour cette nouvelle semaine du Pourkwajirépavouarssa !

Et, pour cette semaine on reste dans la tradition de cette rubrique en parlant, encore, d’un film de super-héros et, encore du Marvel !

Bon cette fois-ci, c’est une production Sony puisque ces derniers se sont démerdés pour garder les droits du tisseur. malheureusement pour nous ils s’inscrivent dans la droite lignée des adaptations Marvel avec une qualité, hmmm, plus que discutable.

affiche spider-man

Voilà, 3 bonnes raisons de nepallévouarssa !

1/ C’est quoi ce Spider gossbô !!!

Ben oui, il est mignon le Andrew Garfield et c’est bien là le problème ! La force du comic de Stan Lee c’était d’avoir fait de Peter Parker/Spider-Man un gamin un peu « à la marge » : gaffeur, discret, intello, sans amis, bref tout pour plaire au lectorat qui pouvait s’identifier dans ce personnage.

Et ça Sam Raimi l’avait très bien compris en embauchant, l’inconnu (à l’époque) Tobey MacGuire qui avait pas un physique d’Appolon et se glissait ainsi parfaitement dans la peau de Peter Parker;

Là Andrew Garfield en gars maltraité au collège on y croit pas une seule seconde.

image spider-man 1

2/ 3 Ennemis c’est au moins 2 de trop !

Non mais ils ont pas appris de l’erreur Spider-Man 3 qui n’arrivait pas à se centrer avec ses 3ennemis faisant un film totalement dispersé ?

Là encore on fait dans le bigger and louder, en opposant Spidey à 3 super-vilains. Le film risque encore de partir dans tous les sens et empêche surtout le face à face final tant attendu.

Et puis là vlà les méchants : bon le bouffon vert jr, ça va mais Electro et le Rhino…..y avait mieux à opposer. Le prochain ça sera le Vautour à ce train là !

image spider-man 2

3/ Tout le monde est obligé de savoir qui est Spidey ?

Non car la force du comic c’est le combat quotidien de Peter Parker pour mener sa double-vie, concilier sa vie privée (les études, protéger sa famille et ses proches) et sa vie de super-héros, Bon ici, on peut zapper cet élément puisque dans le premier opus, Spidey perd dsa cagoule la moitié du temps et que 90 % de la ville sait qui il est. On perd ainsi tous les doutes internes de Peter Parker sur son rôle de super-héros.

Bref voilà pourkwajirépavouarssa et je vous dis donc :

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s