Bloody week end 2014, jour 3

Fin de nos pérégrinations au Bloody week end, avec un premier petit bilan, et un palmarès valant le détour….

La dernière journée du Bloody n’est jamais une journée comme les autres. C’est déjà une journée que j’ai du écourté au début et à la fin, ratant la projection de l’excellente session de courts d’animation du matin, qu’heureusement j’ai pu me procurer pour pouvoir vous en parler ultérieurement. Cette journée commença donc par la très bonne conférence d’Arnaud Bordas intitulé de chair et de sang, revenant sur les principaux boogeyman avec une foule d’anecdotes et d’avis (d’ailleurs je ne partage pas toujours le sien, notamment sur le premier Candyman….) sur le ciné de genre. Cette conférence fut une parfaite mise en bouche pour cette journée, où avouons le, la fatigue accumulée par les festivaliers mais aussi par les bénévoles crée une ambiance particulière que seul les survivants d’une guerre nucléaire peuvent connaître….

Bloody-week-end-jury

D’ailleurs c’est à ce moment là qu’une surprise m’a été réservé, oui à moi. Julien, le présentateur très présent lors de ces trois jours de festival, vint me demander de remettre le prix du public lors de la cérémonie de clôture. Je précise tout de suite qu’en dehors du bloody non ne nous connaissons pas, et il ne sais pas non plus que je connais Loïc. Pourquoi me demande t il ça donc? Et bien je passe difficilement inaperçu, surtout que je ne fais rien pour ça…. Mais avant cette cérémonie, le festival nous propose de voir (ou revoir), l’un des films de Mick Garris, basé sur une nouvelle non publié de Stephen King, La nuit déchirée. A noter que Mick Garris a à son actif plusieurs adaptation du King, et qu’il connait très bien cet univers. Le film et plutôt une bonne surprise, développant une belle ambiance, avec de bons acteurs.

Ruggero Deodato-Loïc Bugnon
Ruggero Deodato-Loïc Bugnon

Tous les longs métrages, ainsi que les courts en compétitions feront l’objet d’articles plus spécifiques, au vu de leur qualité, il serait bien dommage de vous en priver!!

Et maintenant place à la cérémonie de clôture, consacrant un très beau palmarès, où les nombreux prix furent décerné par Olivier Afonso (prix des effets spéciaux), Ruggero Deodato (scénario) Mick Garris (pour l’animation et prix spécial il me semble), René Manzor pour le grand prix….et moi. Franchement au delà de pouvoir légitimement me la péter, passer au pupitre au milieu de tous ces grands noms du ciné est vraiment un privilège rare, ce n’est pas forcément tous les festivals qui se permettent ça!! Alors comme les autres je me suis prêté à l’exercice du petit discours, totalement improvisé mais salué par François Most, comme quoi parfois il a du goût ce gars ;-)….

Laurence Harvey en action!!
Laurence Harvey en action!!

-Prix des meilleurs effets spéciaux: ON/Off, belle fable spatiale, tout en douceur.

-Prix du meilleur scénario: Jiminy, très bonne histoire avec un côté très orwellien

-Prix du public: Jiminy, j’étais pour ma part très content de décerner ce prix ayant voté pour lui….

-Prix meilleur film d’animation: La goutte d’or, poésie macabre tournant autours d’un pirate pendu et d’une belle sirène, vraiment magnifique

-Prix spécial du jury: Meet the myth, prix créé spécialement par le jury au dernier moment, preuve que le bloody week end laisse une totale liberté à ses intervenants et invités, pour ce court d’animation très drôle et techniquement impressionnant sur la petite souris des dents.

-Grand prix: Shaddow, à la base je n’avais pas voté pour lui dans sa session, mais René Manzor grâce à ses explications limpides démontra le bien fondé de ce choix, tant il est vrai que ce court métrage français allie maitrise, créativité et choix artistique le tout avec une certaine poésie. Il est vrai qu’avec plus de recul il reste ancré dans la mémoire….

Bloody-week-end

C’est forcément avec une certaine tristesse qu’arrive la fin du bloody où se télescope des style musicaux très très différent, on passe de la sublime amie de Mick Garris qui enterre Whitney Houston (comment c’est déjà fait? C’est Gainsbourg qui va être content…) au très drôle Laurence Harvey dans une magnifique chanson française!! C’est aussi le moment des remerciements, du salut de toute l’équipe qui s’est chargé de faire vivre le Bloody week end, alors nous aussi nous remercions Loïc fana de foot, Aurélie omniprésente, François l’irrécupérable, Julien et sa verve (attention pas d’allusion scabreuse!!), Alexandra aux jambes interminables, à tous les bénévoles que je ne connais pas encore, à Bérangère la criminelle parfaite, à Benjamin Rocher et Olivier Afonso pour leur répartie et leur disponibilité, Alexandre Jousse, Pascal Tourrain, aux p’tit gars d’Artus, d’uncut movies, Trash édition….et tous les autres que nous n’oublions pas!!

Bien évidement rendez-vous est pris pour l’année prochaine pour le dernier week end de mai!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s