Financement participatif : Je suis la fin de Benoît Boyer

Peut être vous souvenez vous de Barber Chop, court métrage que je trouve très bon, réalisé par le très sympa Benoît Boyer. Non ? C’est pas grave je suis là aussi pour vous rafraîchir la mémoire, et pour le faire découvrir aux autres.

 Je-suis-la-fin-Benoît-Boyer

Ce n’est qu’un début

Revenons au commencement, enfin à Barber chop, sorti en 2011. Suivant une trame assez minimaliste, sur 15 petites minutes, le spectateur sera témoin (voyeur ou complice;-) ) de la préparation et d’une scène de torture. Sorti à peu près lors de la vague des torture-porn certains (si si j’ai les noms) le raccrochèrent à cette mouvance. Bon je dirais pourquoi pas, mais sur un format de 15 min je trouve l’idée toujours intéressante. Surtout que Benoît Boyer utilise cette trame très habillement, en faisant un gros travail sur l’ambiance (surtout qu’il n’y a pas de dialogues dans le film), et sur le rendu visuel.

Comme son court m’avait tapé dans l’oeil, j’ai gardé son contact, et j’ai bien fait car voici qu’il revient avec un nouveau projet : Je suis la fin.

Pour l’heure c’est encore au stade de la production que ce projet se trouve, production qui fait appelle au financement participatif via la plate-forme Ulule, et sur les 4400€ de budget nécessaire à la réalisation, 22% ont déjà été réunis. Sachant que le financement doit être bouclé pour le 15 octobre, je vous conseille assez vivement de donner un petit coup de pouce (d’ailleurs des contreparties vous sont proposées).

François-Vincentelli-Je-suis-la-fin-Benoît-Boyer

Je suis la fin, est ancré dans le genre du thriller. C’est l’histoire de Vincent, qui pour se détendre après un dernier contrat, décide d’aller prendre un verre. Héla, jolie brin de femme, l’aborde au comptoir. Vincent est éreinté par sa journée, mais rentre dans son jeu….Que cherche-t-elle vraiment? Sont attaché au projet le comédien François Vincentelli (Tanguy, L’exercice de l’état…), et Chrystelle Dominguez (notamment vu dans un Lelouch) pour les premiers rôles.

Chrystelle-Dominguez-Je-suis-la-fin-Benoît-Boyer

Benoît Boyer prévois son tournage pour la fin de l’année, prévu pour faire entre 8 et 10 min au format image 1:85 avec la caméra RED en 4K, format qu’il a déjà utilisé et expérimenté sur Barber chop. Pour le côté technique Kefi Abrikh se chargera des chorégraphies de combat et David Wolfer sera le chef opérateur et cadreur principal.

Toute la somme récolté via le site Ulule servira intégralement au financement du projet (location matériel, des lieux, la régie, mon cachet…ha non on me signale que je ne touche rien…tant pis!), alors merci d’apporter votre soutient, grâce à ce lien : je suis la fin !!!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s