Welcome to New York d’ Abel Ferrara (2014) par Marc Shift

Un homme politique français de premier plan est plongé au cœur d’une sombre affaire de mœurs. Toutes les ressemblances avec une affaire réelle sont….voulu

Welcome-to-New-York-Abel-Ferrara-Gérard-Depardieu-poster-affiche

Vos gueules sur les affiches, n’ont convaincu que les murs….

Franchement à la base le concept du film ne m’intéresse d’aucune façon, surtout qu’Abel Ferrara j’en suis resté à Bad Lieutnant et Snake eyes, c’est dire si j’ai du retard dans sa filmo (et c’est pas dit que je le comble un jour…). Oui mais voilà y a Gégé dedans. Le grand, l’immense Gérard Depardieu. Acteur totalement polyvalent, homme totalement extravagant et excessif, notre Gégé international (oui des cons ont voulu lui retirer la nationalité française…des sacré gros cons….)!!!

Gerard Depardieu in Welcome to New York

Sans ça présence aucune chance que je jette un oeil sur ce film. Pourtant il est indéniablement intéressant. Je ne saurais dire si le talent de Depardieu est utilisé de façon optimum et il est génial, et participe à la réussite du film. La réalisation, les éclairages, rien n’est à jeter.

Welcome-to-New-York-Abel-Ferrara-Gérard-Depardieu-2

Après l’intérêt de faire un film sur une histoire extrêmement récente, montré en long en large et en travers à travers tous les médiats de la planète peut sembler vain, inutile. Mais le film, loin de se dédouaner, offre une vision parfois crédible, parfois grotesque de la situation. Le côté crédible c’est l’engrenage de l’affaire dévoilé au travers des médias, le côté procès n’étant pas ce qui a le plus interpelé Ferrara. Le côté grotesque c’est l’avalanche d’orgie, de dépravation (jugée comme telle en tous cas par la société actuelle) montré dans le film. Non pas que ce ne soit pas crédible, difficile de tirer le vrai du faux.

Welcome-to-New-York-Abel-Ferrara-Gérard-Depardieu-5

Le pire (ou le meilleur….) c’est que ça ne dessert pas, à mon sens, le propos du film, mais vu de ma petite vie (qui ressemble un tant soit peu à la votre…enfin j’espère sinon j’ai loupé un truc) ça à l’air tellement exagéré que ça fait trop. Ou alors on peut se dire que c’est une vision à minima et là, on a plus qu’a ce dire que collectivement on est pris pour des cons et qu’ils nous la mettent bien profond.

Welcome-to-New-York-Abel-Ferrara-Gérard-Depardieu-1

Il y a bien longtemps que je n’ai plus d’illusions sur les excès d’une partie des grands de ce monde (on me fera pas croire qu’un p’tit smicard peut se permettre d’avoir ce genre de pathologie), mais bon quand même les gars, vous pourriez m’inviter…

un bon film
un bon film

Welcome to New York, d’Abel Ferrara (2014, USA, Fra) avec Gérard Depardieu, Jaqueline Bisset, Marie Mouté…durée 2h04

Publicités

2 commentaires

    • La grande force de Gégé, c’est que quoiqu’il fasse il a l’air naturel. On oublie trop à quel point il est bon acteur, américain il aurait été le plus grand. Et du coup le film gagne grandement en puissance grâce à lui.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s