Apportez moi la tête d’Alfredo Garcia de Sam Peckinpah (1974) par Marc Shift

La jeune fille d’un riche propriétaire mexicain tombe enceinte. Le père veut la tête du coupable, Alfredo garcia un coureur de jupon qui va avoir à ses trousses une horde de tueur et de chasseur de prime….

Apportez-moi-la-tete-d-alfredo-garcia-Sam-Peckinpah-poster-affiche

Ta tête sera bientôt dans mes mains….

C’est fou ce qu’avec un synopsis basique peu faire un grand réalisateur. Un film sombre, violent, touchant. Sam Peckinpah a toujours traîné une réputation de réalisateur violent. Mais chez lui la violence n’est pas une fin en soi, ses films vont nettement plus loin, vers une recherche de liberté, de rédemption, de vengeance.

Apportez-moi-la-tete-d-alfredo-garcia-Sam-Peckinpah2

Et dans ce film il y a un peu de tout ça. Je connaissais le film de réputation, et j’ai eu la chance de le trouver dans le bac d’un des nombreux exposants du Bloody week-end (ils s’y sont d’ailleurs mis à plusieurs pour me dépouiller….), et je l’ai regardé sans réellement savoir sur quoi je posais les yeux. Car ça commence comme un western, ça continue comme un western et ça finit comme un western, mais avec comme cadre les années 70′ (1970 hein….). Sans le disco et les pattes d’ef (heureusement, c’est pas possible sinon…).

Apportez-moi-la-tete-d-alfredo-garcia-Sam-Peckinpah7

L’avantage est de rendre le film intemporel, il aurait presque pu sortir hier (hormis les voiture…). Comme dans de nombreuses tragédies, il y a la faute originelle, ici une jeune demoiselle tombant enceinte hors mariage, tombé sous le charme d’un coureur de jupon de passage. Pas de romance, juste un outrage pour le père, espèce de richissime parrain local. Il veut le Don Juan mort, il veut sa tête et il y met le prix.

C’est le début d’un engrenage dont personne ne sortira indemne. Et au centre de l’engrenage  se trouve un obscur chanteur / pianiste / barman qui va bouleverser la donne. Bennie a vu Alfredo, et lui aussi veut une part du gâteau. Il part à sa recherche avec sa compagne, la magnifique Ileta. La part de gâteau se révèlera bien trop indigeste pour ce couple pris au coeur d’une tempête dévastatrice.

Apportez-moi-la-tete-d-alfredo-garcia-Sam-Peckinpah3

Avec au milieu de tout ça le cadavre d’Alfredo Garcia. Car Alfredo Garcia est mort, sans même savoir que sa tête été mise à pris, dans un banal accident de voiture. Innocent à l’engrenage infernal dans le quel tous les acteurs du drames sont entraîné inexorablement. Le film est sombre, on espère, mais cette espérance à un prix.

Apportez-moi-la-tete-d-alfredo-garcia-Sam-Peckinpah5

Le film est fabuleux dans sa réalisation, la photographie, surprenant dans les cadrages, avec les fameux ralentis, l’une des marques de fabrique de Peckinpah. Mais loin de l’outrance développé bien plus tard dans le ciné hong-kongais (ciné que j’adore…), ils sont ici distillé parcimonieusement démultipliant leur impact.

Apportez-moi-la-tete-d-alfredo-garcia-Sam-Peckinpah4

Au coeur de ce film se trouve le brillant duo formé par Warren Oates (Benni) et Isela Vega (Ileta), couple formé dans les bas fonds (lui plus ou moins maquereau, elle plus ou moins pute) à la trajectoire vraiment touchante (et ça m’arrive pas souvent ça….), grâce au talent des acteurs (vraiment très bon), magnifié par la caméra de Peckinpah.

Laissez vous happer par ce chef-d’oeuvre au titre très évocateur (j’adore, rien que le titre est magnifique), car ce film en est un vrai, même si vous n’en sortez pas indemne….

Chef d'oeuvre, n'hésitez pas!!!
Chef d’oeuvre, n’hésitez pas!!!

Apportez moi la tête d’Alfredo Garcia * » Bring me the head of Alfredo Garcia »* de Sam Peckinpah (1974, USA) avec Warren Oates, Isela Vega, Robert Webber, Gig Young….durée 1h52

Advertisements

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s