Frenzy de Sir Alfred Hitchcock (1972) par Marc Shift

Londres, une vague de meurtre sadique met en émois la ville. Les victimes sont de jolies jeunes femmes retrouvées dénudées et étranglées avec une cravate. Mais la police à bientôt un suspect à se mettre sous la dent….

Frenzy-poster-affiche-Alfred-Hitchcock

Le chant du cygne

Chant du cygne car ce film est l’avant dernier de la gargantuesque carrière d’Alfred Hitchcock, et qu’il est une sorte de condensé de ce qui fait l’essence du cinéma hitchcockien : des meurtres, du suspens, des fausses pistes, de la tension et de l’humour.

Frenzy-Alfred-Hitchcock2

Commençons par une petite anecdote complètement glauque, ce film serait le film préféré de Gérard Schaefer, sérial killer américain (plus de 30 victimes estimées à son actif…), adepte (entre autre) du bondage et de la strangulation. Oui je sais, je m’intéresse bien trop au sérial killer pour être tout à fait fréquentable…. Surtout qu’au moment de la sortie du film le terme est encore très peu répandu (d’ailleurs le film ne l’emploie pas).

Mais le phénomène est loin d’être nouveau, surtout que le premier sérial killer historiquement connu reste….Jack l’éventreur, officiant dans les bas-fond de Londres. Et, c’est bien connu, le meurtre est au coeur de la filmographie d’Alfred Hitchcock (pas que hein), et qu’avec ce film il finit (presque) sa carrière comme il l’a (presque) commencé (son premier long métrage « officiel », les cheveux d’or – The lodger, tourne autours d’un tueur de jeune femme).

Frenzy-Alfred-Hitchcock1

Mais loin d’être un simple réchauffé de ce qu’il sait faire, Hitchcock propose quelques évolutions dans son cinéma : une certaine violence graphique (un meurtre totalement glauque), et pour la première, et seule fois (il me semble) il y a de la nudité au sein de son film. Rien de glamour bien au contraire.

Tout commence par un discours publique au bord de la Tamise, et l’un des spectateurs aperçoit un corps nu flotter. C’est une nouvelle victime du tueur à la cravate. Puis rapidement le tueur idéal nous est présenté. C’est dommage ce tueur idéal nous est presque immédiatement sympathique. Mais Hitchcock n’est pas le maître du suspens pour rien. Tout est millimétré, tout est calculé pour tenir en haleine le spectateur avide de sensations fortes….spectateur qui semble avoir toujours un temps d’avance sur les personnages.

Frenzy-Alfred-Hitchcock7

Car rapidement on sait qui est le vrai tueur (qu’on voit en action dans un meurtre totalement estomaquant). Mais Hitchcock, malgré ce temps d’avance qu’il donne au spectateur (enfin temps d’avance que le spectateur croit avoir…), joue avec nos nerfs, car on ne veux pas que cette fille super sympa fasse partie des victimes, on ne veut pas que l’innocent aille en prison. Et on ne veut surtout pas que ce salopard d’assassin laisse derrière lui cette preuve compromettante, qu’on cherche de toutes ses forces avec lui. Oui être spectateur, avec Hitchcock, reste une place très ambivalente et dérangeante….

Frenzy-Alfred-Hitchcock8

Frenzy est une oeuvre totalement réussie, résistant très bien au passage du temps, les acteurs sont bons (et bien dirigé…), En plus de jouer avec nos nerfs, le film se permet d’être vraiment drôle (on sent vraiment l’essence de l’humour british) le film supporte très bien le multi-visionnage (point faible de quantité de film à twist, n’est pas Hitchcock qui veut….), et après celui là j’ai presque fait le tour du sujet « sérial killer »….ou pas.

excellent, brillant
excellent, brillant

Frenzy, de Sir Alfred Hitchcock (1972, GB) avec John Finch, Barry Foster, Barbara Leigh-Hunt, Anna Massey, Alec McCowen….durée 1h56

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s