The Baby, de Matt Bettinelli-Olpin & Tyler Gillett (2014), par Sékateur

Après « l’exorcisme », voici ma seconde virée dans l’univers bien pourrave des films d’esprits maléfiques… Ah… Ze Baby c’est un peu du found footage, mais en réalité, c’est surtout du footage… du footage of gueule, bien sûr, ah, ah !… ouais, ce jeu de mots a été fait mille fois, et alors ? Vous croyez que Ze Baby est original ?

Le pitch est très simple, alors je vais faire vite, pas la peine d’y passer trois plombes. Un couple hétérosexuel, blanc, catholique, se marie et passe sa lune de miel à Saint Domingues. Sur place, un noir bien chelou les embarque dans une soirée privée. L’alcool coule à flot, bientôt les tourtereaux perdent connaissance. Ils sont traînés dans une cave bien zarb’. Le lendemain, ils retournent dans leur cocon américain, et très vite, la dame se rend compte qu’elle est enceinte… et la grossesse devient peu à peu très bizarre…

Finalement, il est très long, ce pitch…

Ça pique ?
Ça pique ?

Vous l’aurez compris, non ce n’est pas un spoiler, c’est juste évident, le bébé est un suppôt de Satan. Et le couple idéal de tourtereaux blancs et sympas va subir un calvaire bien mérité. Pourquoi mérité ? Heu, je sais pas. Juste comme ça…

Parlons de la réalisation. Non, parlons de l’absence de réalisation. « The Baby » doit être le pire film réalisé sur la mode du found footage de l’univers.

Déjà, il ne cherche à aucun moment à crédibiliser son concept. Rappelons-nous. Dans « Cannibal Holocaust » un documentaire est retrouvé, et diffusé progressivement pour donner l’explication de la disparition d’une poignée de journalistes. Dans « le projet Blair Witch » et « Cloverfield » une bande vidéo est retrouvée, nous montrant par l’oeil d’une unique caméra les événements qui se sont produits… Dans « The Baby », ça commence par une vidéo de vacances, puis ça s’agrémente de multiples objectifs, des caméras de surveillance de supermarché… euh… d’accord, mais qui a réalisé le montage final ? Je serai même tenté de penser que les personnages filmés dans cette vidéo feraient tout pour détruire le matos… histoire de protéger leur projet…

Oooooh ! C'est mignon...
Oooooh ! C’est mignon…

Allez, trêve de pinailleries ! Goûtons l’effroi de cette histoire maléfique…

Difficile d’entrer dans ce film. Outre le style amateur, vraiment chiant, ce qui est filmé est d’une banalité judéo-chrétienne bien pensante, routinière, puritaine… La grossesse est un moment de bonheur intense, il faut l’annoncer à la famille, puis après ce sont les préparatifs, les cadeaux, puis il y a l’anniversaire de madame, aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Les personnages sont totalement lisses, sans personnalité. Ken et Barbie. C’est voulu ? Ouais, peut-être, mais alors, c’est lourdingue…

Ze cake...
Ze cake…

Les lignes de dialogues sont naturelles… dans le pire sens du terme. Ces gens n’ont rien à dire, et ils le prouvent ! On pourra toujours s’exclamer « c’est ça, le bonheur », pas besoin d’avoir des idées, de l’humour, de l’originalité, le simple fait d’être ensemble et de s’aimer suffit à nous rendre intéressant !

Ze gourdasse...
Ze gourdasse…

Sauf que non. Ce n’est pas intéressant.

Le pitch décrit plus haut, représente à peu près un quart d’heure de skeud. Le reste, ce sont des événements chiatiques du quotidien, parsemés ça et là de phénomènes étranges.

L’ombre de « Paranormal activity » assombrit chaque scène. À quoi bon ?… Comment expliquer à ces producteurs avides que « Paranormal activity » est un long-métrage sans intérêt, une infâme daube, une purge, et qu’il ne faut surtout pas essayer de l’imiter ? J’ose à peine leur demander de proposer un vrai scénario, une vraie réalisation, ou de vrais acteurs, mais au minimum, s’ils pouvaient éviter de plagier les succès surestimés d’indignes navets, ce serait bien…

Pour comparaison, « Blair Witch » est un chef-d’oeuvre par rapport à « Paranormal activity » et « Paranormal activity » est un chef-d’oeuvre à côté de « The Baby »…

Les dix dernières minutes de « The Baby » justifient peut-être les entrées enregistrées au cinoche. Des effets spéciaux sans aucun sens, exagérés et bidons. Yeah ! Ça valait le coup de se taper 1h15 de vidéo amateur…

Euh... s'te plaît, r'pose-moi !
Euh… s’te plaît, r’pose-moi !

« The Baby » est un très mauvais film. Les acteurs font ce qu’ils peuvent, ils sont même parfaits dans leurs rôles en papier glacé, mais tout le reste est à chier. Pénible à suivre à cause d’une réalisation « amateur », peu immersive, et d’un scénario sans aucune surprise, il agace, fatigue, soûle, gonfle, ennuie et terrasse le spectateur…

une purge totale, à jeter à la poubelle, par la fenêtre, dans le cosmos, bref très loin
une purge totale, jetez-le à la poubelle, vomissez et déféquez dessus, expulsez-le dans le cosmos en compagnie de plusieurs bidons de déchets radioactifs…

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s