EVEREST de Balthazar Kormakur, 2015, par Captain Calva

L’hiver vient. Et avec cette saison des plus froides par chez moi, je me suis dit qu’aller avoir Everest me mettrait dans le bain; enfin si je puis me permettre.

Le pitch de ce film tient en une petite phrase: il existe des gens assez fous pour payer d’autres mecs encore plus fous pour aller se suicider sur le sommet de l’Himalaya.

Alors certes c’est une histoire vraie et c’est triste de déplorer des disparitions, cela va sans dire. Mais au final, je ne sais pas si cela vaut le coup d’en faire des films. Entre hommage à ces personnes disparues et histoire pour se faire du fric, j’hésite un peu.

everest-7-rcm0x1920u
Allo chérie ? Oui j’ai oublié le chien dans la voiture…

Alors certes, les images sont belles, voire très impressionnantes mais ça se limiterait presque à çà tant le reste m’a quelque peu déçu.

Je ne sais pas pour ceux qui sont allés le voir mais parfois, je me suis retrouvé perdu dans l’histoire. Le point vraiment négatif à mes yeux est au niveau du montage qui coupe bizarrement la trame. Par exemple, un groupe redescend et se casse la figure. Et hop ça coupe pour revoir les deux perdus au sommet. Puis plus tard, on voit un petit groupe couché par terre, dont plusieurs sont déjà morts. Mais pourquoi ? Ah ce sont ceux qui sont tombés ? Heu oui peut-être mais ce n’est ni sûr ni vraiment clair. A d’autres moments, on les voit passer une échelle; ça dure deux minutes et hop, on passe à autre chose. Mais c’est violent. A force de devoir se repositionner sans arrêt, on perd le plaisir de suivre le film. C’est brouillon, haché, énervant en somme.

everest-2015-online
Super on est tout là-haut ! Mais on a plus d’oxygène !

Je n’ai pas été transcendé par les acteurs qui se révèlent plutôt fades ici. C’est sûrement le froid qui a gelé leurs zygomatiques. Ou alors, je suis blasé, allez savoir.

Mon avis est bref concernant ce film somme toute assez correct dans l’ensemble; mais à vrai dire, je ne suis pas plus inspiré que çà. Je suis ressorti de la salle en me disant une chose: « faut être con pour monter là-haut. » J’aurais préféré pouvoir me dire: « tragique mais magnifique ». Raté.

Moyen, ça passe bien....
Moyen, ça passe bien….
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s