Maggie de Henry Hobson (2015) par Bruce Kraft

Une épidémie mondiale a transformé une partie de la population en zombies. La quarantaine et l’élimination progressive des infectés, ainsi que l’incendie des champs où le virus pourrait demeurer, laissent penser que le pire est passé, mais les ravages de l’épidémie sont considérables et les dangers nombreux. Un père, Wade Vogel, récupère à l’hôpital et garde sa fille Maggie, une adolescente infectée, qui se transforme progressivement en zombie.

Maggie

Je dis toujours que voir la bande-annonce d’un film est toujours à double tranchant: soit ça vous donne vraiment envie de le voir, soit…..pas du tout. Et puis quand vous le voyez vous vous dites que la bande-annonce c’était de l’arnaque car soit le film n’a rien à voir avec ce que vous pensiez, soit vous aviez tout vu dans la bande-annonce. Cependant il y a une alternative, et c’est bibi qui va vous la donner: Ne le s regardez pas!!! Hé ouai c’était tout con mais fallait y penser…

Maggie 2015

Pourquoi je vous dis ça? Parce que c’est ce qu’il s’est produit pour moi et ce film….Je l’ai vu en me disant qu’avec Schwarzy ça allait dépoter un max et que du zombie j’allais en voir à la pelle ainsi que de la barback plein les murs, la pelouse, la tronche et la panière de kiki.

Erreur!!!!! Monumentale erreur!!! Maggie c’est tout sauf ça!! Joli et triste film contemplatif, livré nu sur l’autel de l’émotion aux spectateurs de l’amour d’un père pour sa fille qui se voit mourir….ou plutôt se voit se transformer peu à peu en zombie.

Trêve de belles phrases commençons à disséquer ce film et, si vous le voulez bien, par ce qui est bon (ce qui du coup sous entend qu’il n’y a pas que du bon….):

Les acteurs sont vraiment bons. Entre Schwarzenegger qui joue vraiment et vraiment bien (ouaaaah la barbe!!), Joely Richardson (Julia de Nip/Tuck) qui fait son taf et Abigael Breslin (vous vous souvenez de la gamine de Little Miss Sunshine?) excellente dans le rôle de Maggie, il n’y a rien à redire sur le casting. Tout le monde joue juste et ne fait aucun zèle. Finalement la sobriété Schwarzy sait faire.

_W5D8830.tif

La réalisation ne souffre d’aucune fausse note dans le domaine post-apo avec de beaux champs abandonnés ou en flammes ou les deux, de longs plans mêlant silhouette et soleil couchant, gros plan sur la nature ou un voile de rideau de fenêtre flottant dans le vent….Bref, ça reste assez banal même si c’est beau et on peut le dire: c’est un mélange entre La Route et The Walking Dead.

Au niveau scénar’, et c’est là le plus important, c’est simple, simple, simple….et trop simple. Disons quand même que ce qui est intéressant c’est l’aspect temporel de la situation: Nous ne sommes ni avant le début de l’infection, ni pendant et ni…..28 semaines plus tard car il n’y a pas de nouvelle infection mais simplement des restes du virus. En cela on peut dire que le film est original.

Arnold-Schwarzenegger-Maggie-2015-release-dateFinalement on peut dire que Maggie est un bon petit film qui ne restera pas dans les mémoires même si l’émotion est présente et qu’on y trouve un Arnold vraiment bon. Merci Arnold car celui qui dira que tu ne sais pas jouer peut maintenant la fermer….ça c’est fait.

note-41

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s