Hemlock Grove de Brian McGreevy et Lee Shipman, par Captain Calva.

S’il est une série qui m’a vraiment plaisir ces derniers temps, c’est bien celle-ci. Je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait en regardant le premier épisode. Fan de fantastique devant l’éternel, je me suis régalé. Voyons pourquoi.

Oh oui Calva, voyons pourquoi...
Oh oui Calva, voyons pourquoi…

C’est l’histoire d’un mec… Enfin non deux plutôt puisque la vedette est partagée entre deux jeunes hommes de dix-sept ans au début de la première série (ils prennent de l’âge après; un an à chaque fois…). L’un est un manouche, l’autre est un riche héritier. Leur point commun qu’ils découvriront rapidement vient de leur anormalité puisque l’un, Peter Rumancek, le manouche (Landon Liboiron) est un loup-garou, et l’autre, Roman Godfrey, le richard (Bill Skarsgård) est une sorte de vampire diurne. Autour d’eux gravitent une flopée de personnages secondaires mais ô combien riches et intéressants: Olivia Godfrey (Famke Janssen), la mère cruelle, Letha Godfrey (Penelope Mitchell) dont le physique est aussi déroutant qu’une Dacia, le psychiatre (encore un Godfrey) amoureux de la mère, sa fille amoureuse de Peter, la femme cocue du psy amoureuse, heu de son mari, merde… Bon, y’a du monde, c’est sympa et on apprend à les connaître avec plaisir. D’autant que pour autant, pas de pitié pour eux puisque ça claque dans tous les sens, histoire de ne pas s’ennuyer.

A cela s’ajoute une intrigue reposant sur des meurtres très sanglants perpétrés visiblement par la même personne. La question est de savoir si ce fameux tueur est humain ou non.

Putain j'ai mal aux cheveux !
Putain j’ai mal aux cheveux !

Et ainsi, alors que je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre, je me retrouve englué dans une série super bien foutue. Des effets spéciaux rares mais excellents, un maquillage exceptionnel (les cadavres, Letha, la soeur de Roman Godfrey), un scénario vraiment bien léché, des décors flippants, mélancoliques à souhait. Que du bon.  Du moins pour la saison une.

Oh oui Calva, raconte moi tout !!!
Oh oui Calva, raconte moi tout !!!

Je suis effectivement un peu moins satisfait du résultat pour la deuxième saison. Bien que dans la logique des précédents épisodes, la suite n’est pas aussi folichonne à mes yeux. Il est fort possible que cela soit une pure et simple histoire de goûts, ceci dit. Je connais une nana (ma voisine de canapé) qui a beaucoup aimé cette saison. Il est vrai qu’elle est bonne tout de même. Toutefois, une trame moins intéressante puisque cette fois, on a droit à des fanatiques religieux qui tuent tous les gosses susceptibles d’être un danger pour on ne sait quel événement. Mouais… Dans le fond, je lui reproche globalement de moins surprendre que la première saison. Sauf dans le dernier épisode.

Quant à la troisième saison, je suis dedans. Et ça m’a l’air de repartir bien en « live ». Tant mieux !

J'ai beau être matinale, j'ai mal...
J’ai beau être matinale, j’ai mal…

Quoi qu’il en soit, étant de bonne humeur, j’ai voulu dès maintenant vous faire partager cette série qui mérite son pesant de cacahuètes. Comme d’habitude, je vous conseille donc de la regarder pour peu que le fantastique soit une de vos marottes.

excellent, encore!!!
excellent, encore!!!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s