La rage au ventre de Antoine Fuqua (2015) par Bruce Kraft

Orphelin au passé trouble, Billy Hope mène aujourd’hui une vie fastueuse avec sa superbe femme Maureen et sa fille Leila. Il a pu leur offrir cette vie de rêve grâce à ses titres de champion du monde de boxe. Tout ce monde parfait s’écroule lorsque sa femme est tuée. Au fond du trou, Billy est ruiné et perd la garde de sa fille qui lui est retirée, car la justice estime qu’il n’est plus apte à assumer son rôle de père. Alors que son entourage l’a abandonné, Billy tente de se reconstruire auprès de Tick Willis, un ancien boxeur aujourd’hui entraîneur et gérant d’une salle de boxe. Billy va devoir repartir en bas de l’échelle pour regagner la confiance et la garde de sa fille.

La Rage au ventre

Troisième film de l’année pour Jake Gyllenhaal !!! Après Accidental Love et Everest revoilou celui qui ne cesse d’impressionner le monde du cinéma par des prestations de plus en plus jusqu’au boutistes !!! Je sais que je l’encense mais comme je vous le disais dans ma chronique de Nightcall je n’ai pas toujours été tendre avec le sieur. Tant pis pour vous je vais, encore, au travers de cette chronique l’encenser.

SOUTHPAW jake gyllenhaal la rage au ventre

Procédons tout d’abord à une petite réflexion sur l’univers du film de boxe.

Il faut le dire, le film de boxe est un exercice bien difficile pour un réalisateur. Pourquoi? En fait, le film de boxe c’est un peu comme une recette de cuisine. C’est comme si on vous donnait une petite liste de cinq ingrédients et qu’on vous demandait de faire une recette originale et jamais réalisée MAIS tout en conservant le goût des autres recettes et en faisant mieux!! C’est juste impossible!!

Et c’est bien le problème ici. Comment surpasser les Rocky, Raging Bull, Fighter, Warrior, Million Dollar Baby et consorts? Comment arriver à sortir du cadre du film de boxe reposant sur: un sport, une passion, un drame et un destin? C’est, aussi, juste impossible!!

SOUTHPAW la rage au ventre jake gyllenhaal fuqua

Revenons en à ma fameuse recette: une pincée de combat épique (sur le ring avec musique et sang), une grosse tranche de malheur (mort d’un proche, chute dans la drogue, tomber sur un escroc ou la fille mise aux services sociaux…), des rondelles de carrière brisée (le héros est une ancienne gloire ou un outsider qui n’a jamais pu s’élever) et des morceaux de « pas de pognon » (chômage, perte de fortune ou vie de merde dans quartier pourri). Un soupçon de larmes et de rage.

Pour créer la différence? Une sauce à base d’acteur. Mais de l’acteur fort en gueule. Relevé, décidé à tout donner, à s’impliquer, à jouer et à souffrir pour le plat. Jake Gyllenhaal est cet ingrédient. Il est le De Niro de Raging Bull, le Stallone de Rocky, le Wahlberg de…..Laissez tomber. Impressionnant mais ne surclassant jamais ses prédécesseurs mais arrivant facilement à se hisser à leur niveau.

Voilà, tout est prêt. Laissez mijoter deux heures en moyenne et savourez.

southpaw la rage au ventre jake gyllenhaal fuquaTadaaaaaa!!! Hummmmm!! ça a l’air bon!? C’est vous qui l’avez fait? Mais ça me rappelle quelque chose!!?? Ah oui!! c’est à cause des ingrédients. C’est pas mal. L’assiette est belle (esthétiquement) , y a de l’émotion sur le palais (émouvant), et c’est relevé (combats au taquet avec la rage….au ventre!!). Irréprochable mais pas original finalement. C’est un plat qui fait plaisir, riche et savoureux mais qui ne fera pas obtenir une deuxième étoile à son chef, quelque soit la qualité de ses ingrédients. Merci quand même pour le plat, j’ai passé un bon moment.

note-51

Publicités

4 commentaires

    • Ouai et bien moi aussi car je prend le film sportif pour une véritable bouffée d’oxygène au milieu des autres films. Je ne sais pas pourquoi mais ça me divertit énormément…ah oui!! c’est parce que je ne fais jamais de sport!!mdr!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s