Star Wars : Episode II : L’Attaque des Clones de Georges Lucas (2000) par Tootsif

STAR WARS FEATURING TITANIC

Depuis le blocus de la planète Naboo par la Fédération du commerce, la République, gouvernée par le Chancelier Palpatine, connaît une véritable crise. Un groupe de dissidents, mené par le sombre Jedi comte Dooku, manifeste son mécontentement envers le fonctionnement du régime. Le Sénat et la population intergalactique se montrent pour leur part inquiets face à l’émergence d’une telle menace.
Certains sénateurs demandent à ce que la République soit dotée d’une solide armée pour empêcher que la situation ne se détériore davantage. Parallèlement, Padmé Amidala, devenue sénatrice, est menacée par les séparatistes et échappe de justesse à un attentat. Le Padawan Anakin Skywalker est chargé de sa protection. Son maître, Obi-Wan Kenobi, part enquêter sur cette tentative de meurtre et découvre la constitution d’une mystérieuse armée de clones..

affclones

La Menace Fantôme avait en grande partie déçu les fans de Star Wars : trop gamin, ne rentrant pas assez dans les méandres politiques de la République, parfois éloigné de l’esprit Star Wars (couleurs trop chaleureuses alors que celles de la première trilogie avait une palette plus sombre…)….

L’Attaque des Clones se devait donc de remédier à bon nombre des critiques et, à la vue du film, c’est, hélas, seulement en partie réussi.

star-wars-episode-ii-02-66-g

L’un des grands reproches de La Menace Fantôme était que l’on ne voyait pas assez les changements opérés au sein de la République et du Sénat, changements qui conduiront à la mise en place de l’Empire. Ici c’est beaucoup plus le cas, Lucas s’attarde beaucoup plus sur le jeu politique tant directement (par le biais de séances au Sénat et des manœuvres, plutôt bien retranscrites, du Chancelier Palpatine qui conduiront à la centralisation du pouvoir entre ses mains) qu’indirectement (par le biais d’allusions des divers protagonistes sur leur vision des institutions politiques).

18832138.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Certes tout ceci aurait pu être encore plus détaillé et machiavélique mais Star Wars n’a pour but d’être un film politique pour Georges Lucas.

Un autre point positif concerne l’ordre des Jedi. Ici l’on commence à ressentir leur fin inéluctable. Les enjeux politiques les dépassent et ils sont de moins en moins maîtres de leur destinée (Yoda et Mace Windoo farouches opposants à une armée de la République et à un rôle des Jedi en tant que bras armée de la République se retrouvent ici à la tête de leur dernière malgré tous leurs efforts).

En outre, ils découvrent, en retard, l’affaiblissement de la Force, incapables de déjouer les complots et de démasquer le retour du côté obscur.

Ajouter à cela les premiers signes de faiblesses du jeune Anakin, trop fougueux et incapable de contrôler ses émotions, laissant son esprit se faire envahir par le doute et la colère, et l’on voit ainsi se développer le côté sombre (tant au niveau des émotions que de la palette de couleurs employée) qui existait dans les épisodes V et VI et qui était malheureusement absent dans l’épisode I.

18832155.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

En outre, à ces bons points s’ajoutent les prestations remarquables d’Ewan MacGrégor en Obin-Wan Kenobi (plus mûr sentant qu’il est dépassé dans la formation d’Anakin) et du Chancelier Palpatine (tour à tour charmeur, machiavélique pour arriver à ses fins), une belle variété de scènes chères à Star Wars (courses poursuites, dont celle entre Jango Fett et Obi-Wan est vraiment sympathique, duels et affrontements aux sabres lasers, batailles…) ainsi que les éléments fondateurs de la série (musique, fondus enchaînés, retrouvaille avec des protagonistes connus de la première saga comme le sénateur Organa, Bobba Fett même si l’histoire de ce dernier m’a déçu…) faisant de cet épisode un meilleur film que son prédécesseur et un film plus proche de la trilogie originelle.

ab6JXKrNXYMo0MKfnWj2jiPwOKY

Cependant tout est loin d’être parfait : l’histoire entre Anakin et Padme Amidala fait penser à une romance à l’eau de rose (tant dans l’interprétation que dans les décors et la musique) et fait d’un coup grandement retomber le rythme et la tension du film (le passage dans la prairie est simplement grotesque), Anakin ressemble, par l’interprétation très moyenne d’Hayden Christensen, plus à un ado en fausse rébellion qu’à un futur Dark Vador et surtout le combat entre Yoda et Dooku est très mauvais !

Mais merde à quoi pensait Lucas quand il a imaginé ce duel ? Dans la première trilogie et même dans le premier épisode de cette nouvelle, Yoda est montré comme un sage pour qui chaque mot ou geste à une importance et là il se bat comme un nabot hystérique. Pour ma part j’imaginais plus un style à l’économie, sobre, où il profite de la force de l’adversaire pour la retourner contre ce dernier. Hélas pour moi, Lucas n’a pas du tout choisi cette voie ce qui, à mes yeux, enlève beaucoup de l’intensité de ce duel.

sw_lgi_gallery03

Si L’Attaque des clones est meilleur que l’épisode I (en même temps c’est pas dur), il est cependant encore loin d’être un bon Star Wars car gâché par la mauvaise interprétation de l’acteur principal (alors qu’il devrait sublimer le film par sa destinée tragique, il ne provoque que frustration et énervement devant la pauvreté de son jeu) et des choix scénaristiques et artistiques critiquables (la romance entre Anakin et Padme, le duel entre Yoda et Dooku).

note-31

« Star Wars : épisode 2 : l’Attaque des Clones » de Georges Lucas. Avec : Ewan McGregor, Nathalie Portman, Hayden Christensen, Samuel L Jackson. Distribué par 20th Century Fox- UFD. Durée : 02 H 12.

Publicités

Un commentaire

  1. Je persiste à dire que c’est surtout très mal écrit, et que le script touche le fond dans la construction de Dark Vador. La déliquescence de la république ça va encore, mais les dialogues sont plats, Lucas n’arrive à aucun moment à donner du souffle à son récit. 1/7….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s