Exists d’Eduardo Sanchez (2014) par Marc Shift

Une bande de pote part au fin fond des bois dans un endroit pourr…idyllique pour prendre du bon temps. Mais attention, sur les lieux ils ne semblent pas seul….

Exists-Eduardo-Sanchez-film-movie-poster-affiche

ATTENTION!! C’EST FAIT PAR LE REALISATEUR DE BLAIR WITCH PROJECT!!!

Alors rien qu’avec ça vous devriez fuir. Mais si, fuyez voyons!!! Bon vous voulez quand même en savoir plus? Bon, déjà le projet blair witch, que j’ai vu à l’époque au cinoche (oui ça date…) m’avais bien traumatisé et fait flippé avec ses scènes d’un ennuis incommensurables qui en plus avaient le bon goût d’être mal réalisées et en plus mal jouées. Avec au bout du bout du suspens des toiles de tente qui s’agitent…en fait je ne me souvient plus trop bien, mais merci de ne pas me rafraichir la mémoire.

Exists-Eduardo-Sanchez-film-movie-4

Et bien ici on reprend le même, qui nous ressert à peu de chose près le même film, mais à la place d’une sorcière (complètement naze) on nous met ici un bigfoot…complètement naze. Avec un pitch déjà vu (en mieux) 5 million de fois, Shanchez ne cherche même pas à faire un truc qui se démarque un temps soit peu.

Les dialogues sont ultra balisés (et pas terrible), les acteurs sont à la masse, évidement c’est mal filmé vu que c’est du found-footage de gueule, c’est mal rythmé (les 1h26 sont interminables), et il n’y a rien d’original ici.

Exists-Eduardo-Sanchez-film-movie-6

Surtout que la comparaison avec Troll hunter est inévitable, qui a quelques variation près est dans le même thème. Mais lui est beaucoup plus fun, amène une vrai mythologie (avec une bonne dose de burlesque) et surtout qui est bien mieux joué, avec des effets spéciaux bien réussis, mieux rythmé…bref carrément mieux (pourtant sortie 4 ans avant…).

Exists-Eduardo-Sanchez-film-movie-5

Bref, je ne vais continuer à vous faire perdre votre temps (et le mien surtout), ce film est une vrai purge, bien loin d’atteindre même le statut de nanar, à éviter à tous prix!!!

une purge totale, à jeter à la poubelle, par la fenêtre, dans le cosmos, bref très loin
une purge totale, à jeter à la poubelle, par la fenêtre, dans le cosmos, bref très loin

Exists d’Eduardo Sanchez (2014, USA) avec un bigfoot et des acteurs dont on se fout….

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s