Horsehead de Romain Basset (2015) par Marc Shift

Suite au décès de sa grand-mère Jessica est contrainte de retourner dans la maison de son enfance. Elle y retrouvera son acariâtre de mère, ainsi que son beau-père assez effacé. Et surtout un lourd passé dont les contours lui reste assez flou…

Horsehead-Film-movie-poster-affiche

Cheval de guerre…

Si avec ce pitch je ne vous ai pas fais fuir … bon c’est vrai que normalement moi aussi je fuis, sans demander mon reste. C’est qu’avec ce type d’idée on se retrouve assez systématiquement avec un film introspectif, remplis de tunnel de dialogue et de symboles lourds de sens, statique …. bref chiant.

Horsehead-Film-movie-7

Et bien ici ce n’est pas le cas, si le film est loin d’être parfait il mérite largement le détours. Si les avis restent partagés autours de ce film (on est entre le meilleur film de genre français des 10 dernières années ou un nouvel espoir déçu…), vous le savez, le seul avis qui vaille est le mien.

Horsehead-Film-movie-6

Je ne vous apprends pas non plus grand chose sur la difficulté de mener à terme ce type de projet, assez casse-gueule. Il a fallut donc 7 ans à Romain Basset pour le concrétiser, entre l’écriture, le financement (le budget est assez ridicule ici, autours des 150.000€) et la réalisation du film. Alors projet casse-gueule, car le sujet choisit est ultra-balisé, codifié mais très rarement utilisé (donc risqué) pour un film de genre, et qu’il est toujours difficile dans un premier long de digérer toutes les influences sans être dans la redite ou le plagiat (même non intentionnel).

Horsehead-Film-movie-5

Commençons par les défauts, en même temps c’est toujours plus facile (la critique est facile, l’art ne l’est pas…). La trame n’offre que peut de surprise, le déroulé du film est classique avec le retour au bercail de l’héroïne, dans un lieu où elle n’est pas vraiment la bien venue. Sa mère lui impose même de dormir dans une pièce contigüe à celle où repose la dépouille de la grand-mère. L’ambiance est assez lourde, donc on comprend très vite qu’un lourd secret se cache derrière tout ça. Secret qui au final n’est pas non plus bien difficile à comprendre (le thème est classique).

Horsehead-Film-movie-3

Mais ici, ce qui me semble plus important est le chemin et non pas le but. L’originalité tient dans l’approche onirique. En effet Jessica étudie une science révolutionnaire, la physiologie des rêves, et même le moyen de les contrôler. Donc son enquête et sa recherche elle le fait dans le monde onirique, ce qui permet bien plus d’audace narrative et visuelle.

Horsehead-Film-movie-4

J’ai vu une partie du film comme une poésie aussi macabre que sensuelle, où les femmes tiennent une grande place. Il faut savoir que le projet s’est bâti autours (et avec) de Catriona MacColl (la mère) vraiment excellente, mais il faut surtout saluer la performance de Lilly-Fleur Pointeaux qui porte une grande partie du poids du film sur ses épaules avec une certaine grâce… Alors une pincée de poésie macabre et sensuelle, une pincée de symboles psychanalytiques (inévitable quand on aborde les rêves), de bonnes idées visuelles, un film porté par un duo d’actrices épatantes (soutenu par de bons acteurs) c’est déjà pas mal.

Horsehead-Film-movie-2

En fait malgré quelques petits soucis d’écriture (pour gagner en fluidité), une musique pas toujours très adaptée, et sans doute un trop plein d’influence (normal sur un premier long), je trouve le film vraiment réussis. Les cadrages, le découpage, de magnifiques éclairages y participent, en fait tout comme la trame, qui pour être classique n’en est pas moins bien menée. N’hésitez donc pas à vous le procurer, un bon film de genre qui sort un peu des sentiers battus ce n’est pas si souvent qu’on en voit…

Très sympa, bon film
Très sympa, bon film

Horsehead de Romain Basset (2015, France) avec Catriona MacColl, Lilly-Fleur Pointeaux, Murray Head, Philippe Nahon….durée 1h29

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s