Der Samouraï de Till Kleinert (2014) par Marc Shift

Jakob est un jeune policier, assez coincé, vivant et travaillant dans un village perdu au fin fond de la campagne allemande. Il est sur la piste d’un loup causant quelques dégâts aux alentours. Un soir il reçoit un paquet contenant un katana qui ne lui est pas adressé, il se charge alors de le livrer. Le destinataire s’avère être un étrange travesti aux buts assez obscur…

Der-samouraï-film-movie-poster-affiche

Loup y es tu???

Fondamentalement, j’aime ce qui sort des sentiers battus, quand on ne sait pas où on met les pieds (ici les yeux en l’occurrence), en dehors de la zone de confort habituelle… Bon OK il y a bien un sabre, quelques décapitations mais le chemin est ici tortueux.

Der-samouraï-film-movie-5

Dès que j’ai trouvé ce film, sur l’un des excellents stands de l’incontournable Bloody weekend, j’ai flashé sur la magnifique jaquette, et fatalement quand j’ai lu que ça racontait une histoire autours d’un policier, de loup, de travesti, de katana au fin fond de l’Allemagne je n’avais d’autre alternative que de l’acheter.

Et je n’ai pas été déçu. Parce que autant j’aime sortir des sentiers battus, autant je n’aime pas les films vraiment abscons, hermétiques (genre art et j’essaye de faire un film, mais en fait non…), ce que ce film n’est pas.

Der-samouraï-film-movie-6

Jakob est un jeune homme, solitaire, policier un peu isolé dans son boulot, et marginalisé par les autres jeunes de la communauté. Il traine une certaine mélancolie, il ne semble pas vraiment se situer dans ce monde, cherchant encore un peu sa place. Un soir il reçoit un colis, à son nom mais destiné à une autre personne. Il ne l’ouvre pas, car ce n’est pas pour lui, et il décide donc d’aller le livrer. Il se rend dans une maison passablement délabrée et rencontre un énigmatique jeune homme habillé par une jolie robe blanche. Malgré l’étrangeté de la situation Jakob lui remet le colis qui s’avère contenir un sabre. Et c’est le début d’une folle nuit…

Der-samouraï-film-movie-1

Une étrange course poursuite s’engage alors, aussi singulière que sanglante, avec forcément un sous texte très sexuel, un final assez tendu. Car loin d’être une poursuite, le personnage de Jakob (au coeur du récit) essaye tours à tours de rattraper ce travesti irrationnel ivre de vengeance…ou fasciné de l’accompagner dans une odyssée sanglante. Ce film, parsemé de symboles, laisse au spectateur le choix de ses nombreuses interprétations possibles, entre escapade d’un loup solitaire (la présence du loup est prégnante tout au long du film), la frustration sexuelle qui est le moteur essentiel du récit, jusqu’à un final cathartique, laissant une fois de plus le choix aux spectateurs de l’interprétation et du ressenti.

Der-samouraï-film-movie-3

Ce film est une vrai réussite, avec un rythme qui lui est propre collant parfaitement à cette odyssée fantastique, dans une durée relativement courte (1h20). Techniquement c’est très bien fait, les éclairage sont vraiment très bon, les cadrages aussi, et les acteurs ne sont pas en reste, dans une partition qui n’est pas des plus faciles. Ce film est une très bonne découverte, une pépite un peu étrange mais vraiment très intéressante!!!

Une pépite, à découvrir!!!
Une pépite, à découvrir!!!

Der Samouraï de Till Kleinert (2014, All) avec Michel Diercks, Pit Bukowski….durée 1h20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s