Captain Fantastic, de Mat Ross (2016), par Captain Calva.

Marc va sûrement croire que je suis allé voir ce film en pensant que j’allais découvrir un nouveau Marvel/DC Comics, ou je ne sais quoi encore; mais bien un film pop-corn décérébrant comme je les aime (enfin pas tous, j’aime pas Wonder Woman, faut pas déconner).

critique-captain-fantastic-03-ny-allez-pas-cest-da-la-merde

Et bien non ! Je savais que j’allais voir un film différent. Enfin presque puisque j’ai accompagné des filles un dimanche soir, déprimé par la pauvreté des films proposés au cinéma. Avaient-elles raison ?

captain-fantastic-viggo-mortensen4

C’est donc l’histoire d’un père, Ben (Vigo Mortenssen), qui vit en pleine nature avec tous ses mômes (il en a cinq ou six, je ne sais plus). Coupé de toutes les technologies modernes vitales, ils vivent chichement dans une cabane/tipi/hutte au top de la biocraderie à la mode ces derniers temps. Sauf que eux se cultivent l’esprit et le corps; s’entrainent à l’auto-défense, chassent des biches au couteau et surtout, ils se lavent !

captain-fantastic-viggo-mortensen3

Tout va pour le mieux  jusqu’au jour où la famille apprend que leur maman/épouse meurt suite à une longue hôspitalisation. Problème, les parents de la maman, les grands-parents des enfants donc, ne veulent pas les voir à l’enterrement. N’importe, ils iront à tout prix.

captain-fantastic-15124-large

Ainsi, de par ce prétexte simple, nous suivons une famille totalement décalée par rapport à notre société con-sommatrice que nous connaissons si bien puisque nous nous y complaisons. Et là est l’esprit du film. Chaque scène est une occasion de se moquer de nous, les gens « normaux ». Quid du fast food et sa bouffe poison. Les gens sont tous gros ? Ils doivent être malades, dixit la benjamine de la famille. Les grands-parents écoeurés de voir leur petite marmaille vivre dans un cloaque en pleine forêt, alors qu’eux se vautrent dans une magnifique villa. Sans parler de la scène des funérailles à l’église, un grand moment de décalage. Et il y en a encore beaucoup d’autres.

captain-fantastic-viggo-mortensen5

Je suis resté le sourire aux lèvres tout le long du film. Il est beau. L’histoire est simple, rafraichissante, les acteurs sont très bons, la fin est émouvante bien que finalement kitsch. Mais passons, je ne sais pas s’il passe encore au cinoche mais il vaut le coup d’être vu. C’est un petit bol d’air frais dans la morosité de l’hiver, des impôts, des attentats et bien-sûr des élections présidentielles qui nous intéressent tous, n’est-ce pas ? Quoi c’est quoi le rapport ? Oh on s’en fout.

note-61-e1404635549882

Advertisements

2 commentaires

  1. Je l’avais vu en VO, et j’avais vraiment apprécié. La scène où le père demande ce qu’est la Constitution des USA (enfin je crois que sa question portait sur ça) est vraiment super j’ai trouvé…
    Je le conseille.

    J'aime

  2. Suis-je le seul à avoir trouvé ce film débile ? J’ai décroché à partir du débat entre le père et le fils et dans lequel ce dernier se disait Maoiste et son père fier du positionnement intellectuel de son fils, s’est tu… Je rappelle que Mao est responsable de 50 millions de morts ! Alors être fier de se revendiquer de cet homme m’a un peu défrisé. Et que dire de la réflexion un peu simpliste sur l’éducation nationale bonne à rien… C’est un peu plus compliqué que ça ! Tout ça pour dire que je ne comprends pas toutes ces bonnes critiques !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s