La Forme de l’Eau, de Guillermo Del Toro (2018), par Sékateur

Dès sa sortie en salle, je voulais voir ce film. Puis, en consultant la fiche descriptive du site de mon ciné, je me suis dégonflé. Il y avait écrit « comédie romantique »… vraiment ? Sérieux ? Guillermo Del Toro nous fait une comédie romantique ? Je ne mens pas, c’est sur le site de Gaumont Pathé.

Bon, ok. Après une quinzaine de jours d’hésitation, je me suis laissé aller. Je suis allé voir la fameuse comédie romantique.

Oui, je sais, ce film est bardé d’Oscars… et alors ?

Je l’ai vu avec ma sensibilité, mon point de vue, je me fous des autres critiques.

J’ai toujours aimé Guillermo Del Toro. À mes yeux, « l’échine du diable » est un chef-d’œuvre, sans doute son meilleur film. J’ai moins goûté « Hellboy », mais bon, ça allait encore. Pacifim Rim, c’était port’nawak, mais sympa. Le Labyrinthe de Pan, un bijou. « Crimson peak » très beau, visuellement et dans le style. Bref, ce type est souvent étonnant, génial dans sa façon de montrer les choses.

Ben force est de constater que « La forme de l’eau » est un « petit » Guillermo Del Toro. Il peut bien avoir glané mille Oscar, sérieusement, ce film n’est pas une référence, ni pour son réalisateur, ni pour la confrontation Alien-Humain, ni pour la « comédie romantique »…

Pour ma part, j’ai trouvé de nombreux aspects du scénario très clichés. La jeune sourde m’a beaucoup fait penser à Amélie Poulain. Le méchant au cyber-flic de Matrix. Le gentil à des tas de films de ce genre, trop fréquent pour être identifié.

Les premières minutes du film sont vraiment plaisantes. Ancrées dans les années 50, on goûte à l’aspect vintage du décor. Cela permet aussi de crédibiliser la situation vis-à-vis du « monstre » venu d’une terre lointaine.

Cet homme-poisson, loin de la vison Lovecraftienne, est très proche de la créature du lac !

Elle est sensée être sexy, séduisante, belle, charismatique, ben… pour ma part, j’ai juste vu un gros lézard avec un regard globuleux. Aimer cette créature relève tout simplement de la zoophilie. Mais après tout, pourquoi pas ! Je n’ai rien contre les zoophiles. Les zoophiles ont de l’avenir, avec la montée en force de la tendance « vegan » !

Plus sérieusement, dans « La forme de l’eau », la normalité issue de la relation entre une femme de ménage et une créature ichtyque destinée aux expérimentations scientifiques, est très douteuse. Pour ma part, je n’y ai pas trop cru. Et puis les dialogues m’ont paru trop légers, trop triviaux. Cela détruit une grande part de la poésie que l’on aurait été en droit d’attendre.

Pourtant, ici, pas de poésie. Sauf dans UNE scène très visuelle, destinée à être « belle », mais impossible dans un contexte réaliste. Del Toro nous prend pour des imbéciles ! Difficile d’être ému, malgré la beauté de l’image, car finalement, on assiste ni plus ni moins à un accouplement bizarre, sensé être symbolique de quelque chose, mais de quoi ? Ok, je donne l’impression de condamner, ce qui n’est pas le cas, mais franchement, cette union très graphique, ne m’a pas touché ! Je suis juste resté à l’extérieur en me demandant ce que pouvait trouver cette jeune femme à cette créature affreuse, couverte d’écailles, hérissée de nageoires ! Non, vraiment, je n’y étais pas.

Suis-je trop « vielle France » ? Trop timoré dans ma relation avec l’animal ? Je ne sais pas. En tout cas, cette relation « amoureuse » m’a paru très surfaite, et très douteuse. Dans un contexte plus « provoc », j’aurais sans doute davantage apprécié. Là, c’est vraiment moyen.

N’en reste pas moins que l’époque des années 50 est bien croquée, que l’actrice principale est juste phénoménale, que le rôle secondaire n’est pas en reste (bon sang ! Le psy de « Mary à tout prix ! ») et que l’ensemble, bien que très « cousu de fil blanc » n’en demeure pas moins élégant et agréable à suivre, c’est un film plaisant à voir.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s