Tremors 6, a cold day in hell de Don Michael Paul (2018) par George Abitbol

Burt Gummer et son fils Travis Welker tombent sur des Graboïds et des Ass-Blasters alors qu’ils se rendent au Canada pour enquêter sur la multiplication d’attaques mortelles de vers géants.

Tremors 6 affiche du film

Ce sixième opus arrive donc assez rapidement, après un 5ème épisode qui transférait l’action sur le continent Africain. Celui-ci en étant plus sérieux il s’éloignait malheureusement de l’esprit des premiers films.

La présence de l’acteur fétiche de la saga Michael Gross, me pousse donc à regarder cette suite. D’autant plus, que le scénario déplace l’action dans un lieu inédit.

Cette fois donc, les graboïds reviennent chasser nos héros sur la glace. Du moins si on en croit le titre et la jaquette.

Malheureusement ma motivation laisse place au désespoir assez rapidement.

Tremors 6 j’ai glissé Chef

L’intérêt géographique du film, tombe à l’eau bien vite. Mise à part la scène d’introduction, les décors naturels de l’arctique ne sont pas utilisés.

Et pour cause, le film devait au départ, être tourné dans les montagnes de Bulgarie mais, à cause des tempêtes de neige trop fréquentes, le réalisateur décida de terminer les prises de vues en . . . Afrique du sud !

Même la scène d’introduction a dû être filmée dans le désert, pour ensuite être retravaillée en postproduction, pour transformer le sable en neige.

Du coup, le scénariste utilise la bonne vieille excuse du réchauffement climatique pour expliquer le manque de neige, ainsi que la présence de nos chers gros vers.

Il y a deux/trois nouveautés assez intéressantes dans le film mais, elles ne suffisent malheureusement pas à relever le niveau.

une soirée déguiséeUne soirée Déguisée ? ok j’arrive

Les ralentis omniprésents, ainsi que des effets numériques qui alternent le bon et le mauvais, n’aident vraiment pas à passer un bon moment. D’autant que l’humour bien gras et le jeu des acteurs ne sont pas réellement les points forts du film.

Vous l’aurez compris, cette suite est digne d’une petite série B limite Z et elle n’intéressera que les fans de la saga et reboutera les autres.

note 2 étoiles pour le blog

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s