August Underground de Fred Vogel (2001) par Marc Shift

Imaginez, vous trouvez une vidéo et juste pour savoir ce que c’est vous la matez. Sans le savoir vous êtes tombé sur une vidéo filmée par deux tueurs en série….

August-underground-poster-affiche

Toute première fois…

August Underground est sans doutes le dernier film qui m’a choqué. Et là vous vous dites « Wahou Marc Shift a été choqué par un film, lui qui a toujours l’air blasé (remember A serbian film), ça doit être une putain de bombe !!! ». Avant de répondre à cette question, ce film est entre la raison pour la quelle, en fait, le gore ne me choque plus. Depuis longtemps en fait car je l’ai vu il y a plus de 10 ans.

August-underground1

Alors je vous avoue, il m’arrive de faire des chroniques de film très longtemps après les avoir vu. Très rarement pour en dire du mal et en fait surtout pour me taper des délires. Pour une fois voulant faire les choses (un peu plus?) sérieusement il fallait que je le revois. Il est tout de même bon de savoir que c’est un film dont je voulais parler depuis…..pffff presque le début de la Pellicule Brûle.

Mais voilà ce film je n’avais pas spécialement envie de le revoir. Oui là vous êtes sensés dire « Aïe ». Donc c’est à partir de maintenant que commence mon analyse. Ce film n’est pas une bombe, c’est de la de merde. Fin de mon analyse.

August-underground3

Je vais quand même vous en dire un peu plus. Le réal est en fait l’un des élèves du grand Tom Savini, est apparemment sont intention était de faire le film le plus extrême possible. Quelque part c’est réussis, mais ce n’est pas ça que je lui reproche. En fait sur la forme pure je n’ai même pas grands choses à redire du concept. Même si certain maquillages et accessoires font réellement toc (les coups de marteau, le résultat de certain sévices…), le résultat graphique est estomaquant.

La réalisation quand à elle tient purement du found footage (j’arrête pas d’en bouffer en plus, je vais stopper ma cure là….), alors qu’à l’époque personne n’utilisait ce terme (et la technique n’était pas à la mode non plus). L’aspect est très amateur et c’est voulu, mais ce n’est pas seulement ça qui fout la gerbe, c’est instable, mal cadré…..en fait la réalisation est mauvaise quoi. C’est en plus renforcé par une image très abîmée parfois à la limite du regardable, ce qui est encore une fois voulu, donnant un impact indéniable au film .

August-underground6

Le problème, l’énorme problème, c’est le fond. Après une entrée en matière qui vous prend directement à la gorge (un gars demande à son pote qui le filme de le suivre dans une cave, à peine 1/2 minute de film et on plonge dans l’horreur, le glauque). Et puis, et puis…..c’est le néant. Au niveau du scénario c’est juste le néant, c’est juste une bande totalement complaisante, ça se veut snuff, mais on tombe plutôt dans ce que je qualifierais de porno gore.

Des acteurs franchement mauvais, en fait le réal se donne même le premier « rôle », avec des dialogues simplement consternant. Alors précisons que le film n’est, vraisemblablement, disponible qu’en V.O. sans le fameux S.T. N’étant pas bilingue je n’ai pas forcément tout saisi, mais faut pas non plus  avoir un énorme niveau pour comprendre les dialogues. Et de toutes façons j’ai constamment zappé entre les différentes bande son (avec trois commentaires tous aussi inintéressant les uns que les autres) car c’est aussi  et surtout très chiant en fait.

C’est le propre du porno (et donc du porno gore), des scènes qui « éveillent » plus ou moins le spectateur et une grosse indiffèrence quand il ne se passe rien. Ce film est en fait totalement complaisant, avilissant, dégradant bref nauséabond, mais pire que tout il ne va nul part en plus d’être sans doutes le film le plus ennuyeux que j’ai jamais vu!!!

August-underground5

Graphiquement et esthétiquement je peux tout accepter, et on va dire que c’est même le seul intérêt du film. Pour ce qui est du fond c’est loin d’être le cas (ou au moins un but….). C’est donc pour ça que c’est la première fois que je met zéro à un film. Donc, si jamais vous tombez sur une vidéo dont vous ne savez rien, jetez la.

une purge totale, à jeter à la poubelle, par la fenêtre, dans le cosmos, bref très loin
une purge totale, à jeter à la poubelle, par la fenêtre, dans le cosmos, bref très loin

August Underground, écrit et réalisé par Fred Vogel (2001, USA) avec Fred Vogel, Aaron Labonte, Alexa Iris, Kyle Dealman……durée 1h06

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s