Jack le Chasseur de Géants de Bryan Singer (2013) par Tootsif

 

Lorsqu’un jeune fermier ouvre par inadvertance la porte entre notre monde et celui d’une redoutable race de géants, il ne se doute pas qu’il a ranimé une guerre ancienne… Débarquant sur Terre pour la première fois depuis des siècles, les géants se battent pour reconquérir leur planète et le jeune homme, Jack, doit alors livrer le combat de sa vie pour les arrêter. Luttant à la fois pour le royaume, son peuple et l’amour d’une princesse courageuse, il affronte des guerriers invincibles dont il s’imaginait qu’ils n’existaient que dans les contes. L’occasion, pour lui, de devenir une légende à son tour.

affiche jack le chasseur de géants

CHASSE PEUT ETRE LES GEANTS MAIS SUREMENT PAS L’ENNUI

Bryan Singer est de retour ! 4 longues années que le monsieur n’avait pas réalisé un film. Il faut dire que le piètre Superman Returns et le four au box-office avaient un peu écorché son image de réalisateur aussi doué (le génial Usual Suspects) que rentable (avec les 2 premiers X-men qui ont permis le retour des super héros au cinéma après les échecs tant artistiques que commerciaux Batman forever et Batman et Robin) et trouvé des financements pour son dernier projet n’a pas été chose aisée.

Et, après un passage par la case TV en tant que producteur de Dr House, Singer semble avoir assez rassuré les studios pour pouvoir retourner derrière la caméra et ainsi réaliser ce Jack, le Chasseur de Géants qui se veut la fusion des deux comptes pour enfants Jack et le Haricot Magique et Jack le Chasseur de Géants, deux contes anglais très populaires présentant de nombreuses similitudes.

image jack le chasseur de géants - 1

Ma foi tout cela était plutôt attractif sur le papier, Singer ayant montré avec les deux premiers X-men qu’il gérait plutôt bien les films grands publics en mélangeant habilement divertissement et une histoire avec un minimum de fond.

Et bien tout cela c’était seulement sur le papier et dans une bande-annonce honteuse qui nous présent le film comme un pur divertissement. Car ici de divertissement il n’y en a pas et de fond tout autant !

Jack le Chasseur de Géants se veut un divertissement familial mais il ne plaira clairement qu’aux enfants les plus jeunes et ennuiera franchement les autres.

image jack le chasseur de géants - 3

Car le film est d’un ennui mortel et je crois ne jamais avoir autant regardé ma montre pendant une séance de cinéma. Sérieux ok c’est destiné à un public familial mais ça n’empêche pas de mettre en place un minimum d’enjeux et de rebondissement. Là il ne se passe absolument rien pendant une bonne heure et demi, ce qui sur quasiment 2 heures de films fait franchement mal.

Il faut dire que l’histoire est d’une platitude et d’une banalité affligeante : une princesse enlevée, un brave petit gars courageux et rêveur qui part à sa recherche, un prétendant salopard, un vieux roi qui derrière ses airs bourrus cache un cœur gros comme ça……

image jack le chasseur de géants - 4

Bref tout est stéréotypé et sans surprise faisant que l’on suit tout cela d’un œil morne.

Et le problème c’est que rien n’est fait pour éveiller de quelque manière que ce soit notre intérêt : l’humour pipi-caca ne fera rire que les plus jeunes tout comme les passages d’action ne feront frissonner que ces derniers (même le final ne recèle aucun moment de bravoure digne de ce nom qui fera rêver les petits garçons), la morale bien pensante dégouline de mièvrerie (ce n’est pas notre classe sociale mais nos actes qui déterminent notre valeur)le design général est quelconque (et frôle même le moche pour les effets spéciaux, ce qui pour un budget de 200 millions fout les boules, avec des géants passe- et partout une séquence d’introduction façon marionnettes juste hideuse), les acteurs sont juste passables (avec un Jack au charisme de bulot mort et un Ewan McGregor en roue libre) et je ne parlerai pas de l’effet 3D pour ne pas être grossier.

image jack le chasseur géants - 6

Jack le Chasseur de Géants est donc bien loin d’être ce divertissement qui fédérera autour de lui tous les membres d’une famille, du plus petit au plus grand comme un Star Wars, un Pirates des Caraibes (premier du nom) ou les productions Pixar savent si bien le faire. Ici seul les plus jeunes y trouveront du plaisir, les autres le suivront d’un œil morne agrémentés de quelques bâillements pour se maintenir éveillés.

flam2

« Jack le Chasseur de Géants » de Bryan Singer (2013). Avec : Nicholas Hoult, Eleanor Tomlinson, Ewan McGregor, Ian McShane. Distribué par Warner Bros. Durée : 01 H50.

Publicités

2 commentaires

  1. Là c’est franchement pour les enfants (à tendance petit)à voir si c’est ce que Singer voulait car si c’était pour faire un film transgénérationnel c’est franchement loupé car les moments de bravoure manque franchement de rythme.
    Ptet que le retour avec les persos qui ont fait sa gloire va l’inspirer ms je le vois franchement en perte de vitesse depuis x-men

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s