Aliens, le retour de James Cameron (1986) par Mat Castle

Seule survivante du carnage perpétré par une entité extra terrestre sur un vaisseau de marchandises, Ehlen Ripley, sortie d’une hibernation d’une cinquantaine d’années, accepte néanmoins avec l’aide de Marines ultra armés, de participer à une mission de sauvetage sur une planète bourrée de xénomorphes très hostiles.

Aliens-le-retour-James-Cameron-Sigourney-Weaver-poster-affiche

GIGER OF WAR.


James Cameron et son « Aliens » l’ont prouvé, une séquelle peut égaler, voir ici surpasser son modèle de manière évidente. La grande pertinence de cette suite est de prendre le problème à bras le corps et à contre-courant (exit l’ambiance film d’ horreur claustro du premier volet, le créateur de « Terminator » se recentre sur l’action pure, voir le film de guerre, pour un résultat aussi speed que dévastateur).

Aliens-le-retour-James-Cameron-Sigourney-Weaver-9

Avec un nombre illimité de bestioles malfaisantes, Cameron bétonne encore un peu plus l’oppression et les sueurs froides des ses protagonistes dans de gros moments d’action passés depuis à la postérité (bien aidé par le score de James Horner) notamment la première confrontation (débâcle) entre les G.I et les aliens qui tournera très court en défaveur des humains (très arrogants, sur de leur puissance de feu et sans aucune connaissance du terrain ennemi-cela ne vous rappelle rien?! Les soldats déchanteront rapidement devant l’obstination, le nombre, et les attaques millimétrées des monstres), ou bien la découverte du premier mourant et du « chest buster » qui est au final très angoissant.

Aliens-le-retour-James-Cameron-Sigourney-Weaver-10

« Aliens » développe aussi le perso de Ripley (encore plus dans la version longue, où on apprend que celle-ci a perdu une fille à cause de sa longue période de cryogénisation d’où la tendresse immédiate qu’elle ressent au contact de la petite Newt) en la faisant passer de femme victime à une sorte d’amazone guerrière redoutable et redoutée (thème récurent du ciné de Cameron qu’il peaufinera plus tard dans « T2 ») récompensée par l’implication sincère de Sigourney Weaver.

 Aliens-le-retour-James-Cameron-Sigourney-Weaver-5

Les seconds rôles sont aussi bien soignés, le casting s’amourache d’acteurs de la galaxie Cameron (Paxton, Biehn, Henricksen ou Jennette « Vasquez » Goldstein, tous impeccables) ou d’autres à contre emploi total (Paul Reiser bien loin de la sitcom « Dingue de toi » ici en opportuniste lâche..). Grand fan de Mangas (il a dit s’être influencé de « Akira » pour un segment de « Terminator 2 »,un de ses nombreux futurs projets est de s’attaquer au classique de l’animé « Gunm ») le metteur en scène de « Avatar » confirma sa fascination pour cet univers dans une séquence aussi tendue que spectaculaire (le combat « mecha » entre l’héroine et la « queen alien » est un summum du genre).

 

 

Aliens-le-retour-James-Cameron-Sigourney-Weaver-7

 

De toute façon et de manière générale tout le « production  design » du film est réussi (des guns aux vaisseaux, la nouvelle morphologie des aliens, les couloirs glauques et visqueux qui inspireront bon nombre de comic-books et de jeux vidéo, tout est magnifique..) ce qui « embellit » si on peut dire le long métrage.

 Aliens-le-retour-James-Cameron-Sigourney-Weaver-1

Manquant de superlatifs pour qualifier cette oeuvre, je peux tout juste vous dire que pour moi « Aliens » représente pour moi la suite parfaite. Différent mais complémentaire du premier chapitre, le film de Cameron (qui perfectionniste, a fait vivre l’enfer au « crew » britannique lors du tournage en Angleterre) dynamite un concept déjà fort en se le réappropriant intégralement. Fourni de SFX très convaincants et organiques, « Aliens » marqua au fer rouge l’univers de la S.F au point de rester encore aujourd’hui une référence incontournable.

 

Culte, n'hésitez pas!!!
Culte, n’hésitez pas!!!

Aliens, le retour (1986) (Bande annonce) par Fantastic-Films

Publicités

17 commentaires

  1. super choix trailer en tout cas, pas de paroles c’est nettement plus intriguants comme ça ils savaient les sublimer les b.a dans les eighties,o la la nostalgie..

    J'aime

  2. Excellent film, en effet, que je ne cherchera d’ailleurs pas à comparer au premier opus. Alien était un film à suspense, très intimiste, et il traverse le temps en conservant son atmosphère putride et claustrophobe. Aliens est une super-production bien fichue, haletante. Cependant, ce sauvetage de petite fille est un pur produit de studios, et ça me gonfle un peu (Cameron emploie ces méthodes douteuses dans la plupart de ses films.)

    J'aime

  3. bin il a mis le sauvetage de Newt(vu comment elle fini dans le3 sa valait le cou,hein?..) pour peut étre humaniser le perso de Weaver qui fait trés ‘rambette’ mais nettement plus convaincant que sarah connors dans T2 qui arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe avec son coté « tough girl » o putain jeur commence avec mon franglais;sorr..Eu désolé!

    J'aime

  4. Valait mieux qu’elle meurt Newt, sinon elle se serait fait maltraiter par des prisonniers en mal d’affection, si vous voyez ce que je veux dire ?

    J'aime

  5. bonjour je m’appelle mat et shui androidophile,ooohhh,shut on ne juge pas,raconte nous ton probléme mat.. (spéciale dédicace aux trés inégaux robin des bois)

    J'aime

  6. Que dire … c’est tout simplement un chef d’oeuvre j’espère vraiment que le Alien 0 va se faire et qu’il donnera une meilleure image de cette saga que celle que l’on a eu, avec ces deux films moyens que sont Alien VS Predator et Alien VS Predator Requiem. Je t’invite d’ailleurs à aller sur le forum pour voir ma chronique sur ce dernier.

    Sur ce bonne journée à bientôt.

    Gilles.

    J'aime

  7. alien0 c’est la préquelle qui sera signé ridley scott?! ouai fo voir le papy british est un peu mou du genou ces dernier temps mais bon pourquoi pas aprés tout..

    J'aime

  8. Merci de t’ inquiéter pour moi Papy B, j’ étais en vacance, je surf quasi uniquement au boulot, et donc de retour.
    Sinon j’ aime beaucoup les 3 premiers aliens (perso j’ aime beaucoup le 3 même si les montages différents le rende difficile à suivre), le 4 est pas si mauvais que ça mais bon……

    J'aime

  9. Justement ça fais un peu trop exercice de style et je trouve qu’ il tourne un peu en rond. Il reprend des thèmes vu dans les autres Aliens sans vraiment en ajouter de nouveaux, mais ça reste un bon film.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s